Naissance de bétail transgénique cloné en Chine - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 04/03/2011 à 20h36 par Tanka.


NAISSANCE DE BÉTAIL TRANSGÉNIQUE CLONÉ EN CHINE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Naissance de bétail transgénique cloné en Chine

 
Le 19 décembre dernier, le premier veau au monde de buffles transgéniques clonés a eu lieu dans la base de recherche de l'université du Guangxi (Sud de la Chine). La bufflonne porteuse a donné deux jumeaux, l'un de 20,5 kg qui a survécu, l'autre de 14 kg qui est mort. Sous exposition aux rayons ultraviolets, la protéine fluorescente servant de marqueur génétique manifeste sa présence dans la tête et les quatre membres de ce veau.

Le clonage de matériel transgénique est une nouvelle technologie multidisciplinaire issue du clonage de cellules somatiques, intégrant plusieurs technologies de génie génétique.

Shi Deshun, chercheur chinois de l'université du Guangxi, n'est pas à son premier essai de création de lignées de buffles transgéniques ou clonés. Il a réussi le premier à obtenir un buffle cloné en 2005. Puis, il a conduit des recherches sur la technologie transgénique.

Il a obtenu, quelques jours avant les veaux transgéniques clonés, des veaux transgéniques issus de fécondations in vitro grâce à deux techniques différentes de transgénèse (gamètes transgéniques ou transfection par lentivirus).

A travers des modifications induites par les transgènes dans les cellules porteuses et l'amélioration des moyens de transfection et de sélection, Shi et son équipe ont également pu surmonter des problèmes techniques tels que la basse vitalité des cellules somatiques de buffle et l'extinction de gène (gene silencing en anglais) qu'on observe après clonage thérapeutique.

Ils ont ainsi établi un protocole technique de transgénèse/clonage du buffle. Le vêlage du 19 décembre représente un pas important dans le développement de ses recherches. Selon Shi, plusieurs autres buffles transgéniques ou transgéniques clonés sont actuellement en gestation.

Entre le 11 et 22 décembre dernier, 25 agneaux transgéniques clonés sont nés successivement dans le laboratoire de biotechnologie de l'université agricole de Mongolie intérieure. 9 autres agnelages du même type sont attendus au début du mars prochain.

C'est quantitativement le plus important agnelage transgénique en Mongolie intérieure jusqu'à ce jour. Selon le directeur du laboratoire, Zhou Huanmin, cette recherche a mis en oeuvre simultanément la technologie transgénique et la technologie de clonage, en les associant à la technologie de transfert d'embryons.

Le taux de succès du clonage somatique des animaux est encore faible dans le monde, moins de 5%, mais avec cette nouvelle méthode, le taux de gestation peut atteindre 30 à 40%. Par ces technologies transgéniques, les ovins acquièrent la faculté de synthétiser les acides gras polyinsaturés O3.

Les chercheurs examineront ultérieurement l'expression du gène chez ces animaux adultes afin d'estimer la teneur de leurs graisses en O3.
 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 





Auteur : bulletins-electroniques.com

Source : www.bulletins-electroniques.com