Communiqué de l'Académie Nationale de Médecine concernant l'aide de la Vitamine D contre la Covid-19

Monsanto : "Nous ne sommes pas contre la création d'emplois" - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 31/05/2013 à 23h26 par Jacky.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Monsanto : "Nous ne sommes pas contre la création d'emplois"

 

Agacés par les reproches des salariés de l'entreprise Monsanto et des producteurs de maïs (notre édition d'hier), les riverains du site trébéen, réunis dans l'Association des résidents du Caïrat, se défendent.

"Nous ne sommes pas contre une création d'entreprise, mais contre les conditions de son implantation, qui sont au détriment de la santé et de la sécurité publique", précise l'association, à l'origine de la procédure en référé devant le tribunal administratif pour obtenir l'arrêt des travaux. "Nous avons peur pour notre quotidien, expliquent les riverains. Nous habitons à Trèbes, dans des maisons construites bien avant l'arrivée de Monsanto.

Nous subissons depuis 3 mois un vrai cauchemar". Concernant leur démarche devant la justice, ils précisent : "Nous ne comprenons pas que l'on permette la construction d'un site de cette importance au coeur d'une zone urbaine.

Le Caïrat compte 40 habitations qui jouxtent directement le site, deux écoles primaires sont à quelques centaines de mètres seulement, le camping et la piscine municipale également. Et n'oublions pas deux sites classés : le Canal du Midi et la Cité de Carcassonne".

"On nous a menti"

Pour l'association, "outre les risques sanitaires, 150 camions par jour vont circuler dans les rues de la commune. Nous sommes des citoyens de Trèbes et notre réaction est légitime".

Pour convaincre du bien fondé de leur démarche, les riverains invitent les Trébéens et les Trébéennes "à venir sur place, à venir découvrir l'ampleur du site qui a triplé en quelques mois". Et de préciser : "Tout se fait dans la précipitation pour que le projet aboutisse, sans concertation et dans l'opacité la plus complète.

On nous a menti en nous disant qu'aucune construction n'était prévue et qu'il ne s'agissait que des travaux de terrassement pour créer une zone tampon pour notre sécurité.

Pourtant, nous avons découvert que le permis de construire était déposé depuis novembre 2012 !". Nul doute que ces arguments seront développés devant le tribunal administratif de Montpellier, mardi prochain.

C'est désormais à la justice de trancher. Des travaux d'extension du site sont en cours.

 

Un article de Séverine Troucat, publié par lindependant.fr et relayé par SOS-planete

 

Mise à prix de la tête de Hugh Grant, un des leaders sans scrupules de Mon$anto

Anonymous : avec Monsanto, les hackeurs prennent la situation à coeur ;o) (vidéo)

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Ralliez le Cercle des Anciens ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Découvrez nos posts qui font le buzz sur la Toile
Inscrivez-vous ou connectez-vous au nouvel espace membres
Notre page officielle Facebook - Nos actualités sur votre mobile via Twitter
Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 


Recommandez-le à vos amis

 

Auteur : Séverine Troucat

Source : www.lindependant.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Jacky
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.