Miracle de la floraison du désert de Sonora - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/01/2012 à 18h19 par Kannie.


MIRACLE DE LA FLORAISON DU DÉSERT DE SONORA

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Miracle de la floraison du désert de Sonora

 

C'est le territoire de Bip Bip le roadrunner, et de son ennemi malchanceux le coyote, du monstre de Gila et du crotale, des paysages à la Lucky Luke où pointent le saguaro, le candélabre et autres cactus à western.

Le genre ne fait plus recette au cinéma ? Qu'importe, le Sonora remporte toutes les palmes... Arrimé au golfe de Californie, il collectionne les superlatifs.

Des quatre déserts de l'Ouest américain, il est le plus étendu (260.000 km2, du tropique du Cancer jusqu'à l'Est de Los Angeles), le plus « vivant » (2000 variétés de végétaux et 12.000 espèces animales), le plus chaud (plus étouffant que la Vallée de la Mort) et... le plus humide !

Et quand les pluies d'hiver sont suffisamment abondantes, au début du printemps, de la mi-mars à début avril, un miracle se produit. Des millions de plantes germent et fleurissent en quelques jours. Plumeaux jaunes, clochettes rouges, en corolles, par grappes...

De l'ocotillo à la rare griffe du lion, aux allures de rhododendron, en passant par les fleurs de cactus aux formes les plus excentriques, le monde végétal s'épanouit dans sa gangue minérale. A voir surtout du côté de Tucson, dans la vallée de l'Oro et dans le Catalina State Park.

 

Un article de OLIVIER GRUNEWALD, publié par lefigaro.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : OLIVIER GRUNEWALD

Source : www.lefigaro.fr