Microsoft pourrait racheter l'Espagne - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/05/2010 à 19h45 par Jacques.


MICROSOFT POURRAIT RACHETER L'ESPAGNE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Microsoft pourrait racheter l'Espagne

La Grèce a été sauvée in extremis par l'Union Européenne et c'est maintenant l'Espagne qui bat de l'aile.

Dans un monde où certaines multinationales sont plus puissantes que certains états, les entreprises pourraient se substituer aux pouvoirs publics.

Et si Microsoft rachetait l'Espagne pour lui éviter la banqueroute?

Saugrenu? Peut-être pas autant que vous pourriez le croire.

Comme plusieurs multinationales de premier plan, Microsoft dispose de suffisamment de liquidités pour pouvoir éponger en payant comptant les dettes de pas mal de petits pays. Et quand quelqu'un rachète vos dettes, vous devenez son débiteur. Parfois dans tous les sens du terme.

Quand les entreprises multinationales commenceront-elles à mener des O.P.A. sur des pays pour mieux les contrôler et les influencer au profit de leurs besoins propres? Dans certaines républiques bananières, c'est déjà le cas de manière officieuse. Mais à l'avenir, on peut imaginer que ce genre de rachat devienne officiel.

Après tout pourquoi pas? Les nations ne sont jamais que le vestige des précédents millénaires, et dans les faits, le monde globalisé s'affranchit des frontières des Etats dans bien des domaines.

Nous sommes aujourd'hui citoyens de pays, mais pour combien de temps encore? Le jour où nous appartiendrons aux entreprises n'est peut-être pas si lointain.

C'est d'ailleurs la thèse développée par Max Barry dans son roman Jennifer Gouvernement. En guise de nom de famille, les individus portent le nom de l'entreprise qui les emploie.

L'auteur décrit un monde dans lequel le marketing guerrier est poussé à outrance (si vous avez envie de lire le livre traduit de l'anglais, il est disponible en français chez Amazon et à la Fnac). A côté, le No Logo de Naomi Klein ressemble à un conte pour enfants.

Posséder un pays, c'est pouvoir créer un système politique (Republica Seven Premium), battre sa monnaie (des MS-dollar$?), émettre des passeports et promulguer des lois (au hasard sur l'obligation de rédiger tous les textes sur Word, imposer la Xbox dans les maisons de retraite, bannir les iPhone du territoire).

On pourrait imaginer que certaines entreprises acquièrent des pays pour sécuriser des ressources rares (par exemple des matières premières employées dans la fabrication de micro-processeurs) ou des sites stratégiques (par exemple pour lancer des satellites privés ou contrôler des câbles sous-marins trans-océaniques).

L'étape suivante est bien sur la guerre entre ces entreprises devenues états souverains. Une sorte de retour au Moyen-Age, le marketing et l'arme atomique en plus. Imaginez un peu HTC contrôler la Savoie et Nokia régner en Normandie.

Oui, vous avez raison de commencer à trembler. Cet avenir est tout à fait possible. Vous avez une impression de déjà vu? C'est assez normal.
Gizmodo.fr en partenariat avec 20minutes.fr

Source : www.20minutes.fr

Info sélectionnée par Jacques

Est-ce possible ?

Pour en savoir plus sur la situation planétaire