Dieu aurait inspiré Poutine pour résoudre le réchauffement climatique par un hiver nucléaire mondial

Micro-écosystème reconstitué malgré 53 ans sans arrosage - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 09/02/2013 à 05h12 par kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Micro-écosystème reconstitué malgré 53 ans sans arrosage

 
Titre initial :
Enfermée dans une bouteille depuis 53 ans sans arrosage, une plante a reconstitué un micro-écosystème

 

Arrosée pour la dernière fois en 1972, elle a reconstitué un micro-écosystème.

En 1960, par un beau dimanche de Pâques, David Latimer a planté une petite plante dans une bouteille. Il ne l'a arrosée que jusqu'en 1972, date à laquelle il décide de clore hermétiquement la bouteille avec un gros bouchon de liège.

La plante Tradescantia est ensuite restée coupée du monde extérieur pendant pas moins de 40 ans, et a survécu. Pour seul soin, David Latimer s'est contenté de faire varier l'exposition à la lumière en tournant la bouteille.

Comment un tel miracle est-il possible ? Comment cet être vivant a-t-il pu se développer sans apport d'eau ni nutriments externes ? La plante a tout simplement recréer son propre écosystème, et les conditions nécessaires à sa survie.

En réalité, son seul besoin vital était comblé par la lumière du soleil qui passe à travers le verre. Le phénomène de photosynthèse a donc pu suivre son cours normalement. L'espace étanche crée un écosystème totalement autonome dans lequel la photosynthèse recycle les éléments nutritifs

Le cycle de l'eau est également un processus autonome. L'eau dans la bouteille est absorbée par les racines des plantes, est libérée dans l'air lors de la transpiration et se condense vers le bas dans le mélange de rempotage, où le cycle recommence.

La photosynthèse crée de l'oxygène et ajoute de l'humidité dans l'air. L'humidité s'accumule à l'intérieur de la bouteille et les «pluies» la pousse vers le bas de la plante. Les feuilles mortes tombent et pourrissent au fond de la bouteille, dégageant du dioxyde de carbone nécessaire à la photosynthèse et fournissant des éléments nutritifs qui seront absorbés par les racines.

 

Un article publié par fr.sott.net et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 

Auteur : Atlantico

Source : fr.sott.net

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.