Michael Moore - 15 choses que chaque Américain peut faire de suite - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 04/11/2009 à 10h56 par Jacques.


MICHAEL MOORE - 15 CHOSES QUE CHAQUE AMÉRICAIN PEUT FAIRE DE SUITE

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Michael Moore - 15 choses que chaque Américain peut faire de suite

Information sélectionnée par Jacques

Michael Moore - 15 choses que chaque
Américain peut faire de suite...

Mes amis,
C'est la question n° 1 que les gens me posent sans cesse une fois qu'ils ont vu mon film : « OK ! Et maintenant, qu'est-ce que je peux faire ? » Vous voulez faire quelque chose ? Eh bien, vous êtes tombés pile au bon endroit ! Parce que j'ai quinze choses que vous et moi pouvons faire là, tout de suite, pour riposter et tenter de retaper ce système, qui est complètement foutu.

Cinq choses que nous voulons que le président et le Congrès fassent immédiatement :

1. Fixer un moratoire sur toutes les expulsions domiciliaires. Plus une seule famille ne devrait être chassée de sa maison. Les banques doivent ajuster leurs paiements d'hypothèques mensuels à la valeur réelle actuelle des maisons des gens et à ce que ces personnes peuvent payer. Et ceci, aussi, doit être fixé légalement : Si vous perdez votre boulot, on ne peut vous expulser de chez vous.

2. Le Congrès doit réintégrer le monde civilisé et étendre Medicare à tous les Américains sans exception. Une seule source non marchande doit gérer un système de soins de santé universel couvrant tout le monde. Les factures médicales sont aujourd'hui la cause n° 1 des faillites et des expulsions, dans ce pays. Medicare pour tous mettrait un terme à cette misère. La loi qui peut réaliser cela s'appelle H.R. 3200. Vous devez interpeller ET écrire à vos membres du Congrès et exiger qu'ils l'adoptent, et sans le moindre compromis.

3. Réclamer des élections financées publiquement et l'interdiction aux responsables élus de quitter leur fonction pour devenir lobbyistes. Oui, ces mêmes membres du Congrès qui sollicitent et reçoivent des millions de dollars de la part d'intérêts bien nantis doivent voter pour qu'on écarte TOUT argent de notre processus électoral et législatif. Dites à vos membres du Congrès qu'ils doivent soutenir le projet de financement de campagne H.R. 1826.

4. Chacun des 50 États doit créer une banque publique, propriété de l'État, comme ils en ont une dans le Dakota du Nord. Dans ce cas, le Congrès DOIT restaurer toutes les régulations strictes d'avant Reagan sur toutes les banques commerciales, les sociétés d'investissement, les compagnies d'assurances, et toutes les industries qui ont tiré un profit énorme de la dérégulation : les compagnies aériennes, l'industrie alimentaire, l'industrie pharmaceutique, et la liste n'est pas terminée. Si le première motivation d'existence d'une société est le profit, dans ce cas, il est nécessaire qu'elle vive en fonction d'un certain nombre de règles strictes et la première de ces règles est celle-ci : « Ne faites de mal à personne ». La seconde est : « Il faut toujours se poser la question : est-ce pour le bien de tous ? » (Cliquez ici pour avoir plus d'info sur cette banque publique du Dakota du Nord.)

5. Sauvez cette planète fragile et déclarez que toutes les ressources énergétiques sur terre et en dessous sont notre propriété collective, à nous tous. Exactement comme ils le font dans l'Alaska socialiste de Sarah Palin... Il ne nous reste du pétrole que pour quelques décennies. Les citoyens doivent être les détenteurs et les propriétaires des ressources naturelles et de l'énergie qui existent à l'intérieur de nos frontières ou nous allons continuer à nous enliser plus bas encore dans l'anarchie des sociétés. Et quand il s'agit de brûler des carburants fossiles pour nous transporter, nous devons cesser d'utiliser le moteur à combustion interne et faire savoir à nos constructeurs automobiles et à nos compagnies de transport qu'ils doivent réembaucher notre main-d'oeuvre qualifiée et construire des transports en commun (bus non polluants, chemins de fer légers, routes secondaires, trains à grande vitesse, etc.) et des nouvelles voitures qui ne poussent pas à la charrette du changement climatique. (Pour en savoir plus sur la question, voici une proposition que j'ai rédigée en décembre.) Demandez au patron de fait de la General Motors, Barack Obama lui-même, de lancer un défi du style homme-sur-la-lune pour transformer notre pays en nation de trains, d'autocars et de routes secondaires. Pour l'amour du ciel, mes bonnes gens, c'est nous qui avons inventé (ou perfectionné) en tout premier lieu toutes ces choses-là !

Cinq choses que nous pouvons faire pour forcer le Congrès et le président à nous écouter

1. Chacun d'entre nous doit acquérir l'habitude quotidienne de prendre 5 minutes de son temps pour lancer quatre brefs appels téléphoniques : Un au président, un à votre représentant au Congrès et un à chacun de vos deux sénateurs. Pour savoir qui vous représente, cliquez ici. Prenez juste une minute pour chacun de ces appels dans lequel vous leur dites .....

Pour lire la suite, cliquez sur "lien utile"

Pour en savoir plus sur la situation planétaire