Merkel appelle à multiplier les efforts pour la biodiversité - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/01/2010 à 10h55 par Tanka.


MERKEL APPELLE À MULTIPLIER LES EFFORTS POUR LA BIODIVERSITÉ

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Merkel appelle à multiplier les efforts pour la biodiversité

Information recueillie par Tanka

BERLIN (Reuters) - La chancelière allemande, Angela Merkel, a exhorté lundi la communauté internationale à investir davantage pour préserver les espèces animales et végétales menacées d'extinction, à l'occasion du lancement par les Nations unies de l'année de la biodiversité.

Selon des données de l'Onu, les espèces menacées disparaissent à un rythme mille fois supérieur au rythme naturel sous l'effet de l'activité humaine. Trois espèces disparaissent toutes les heures.

"La question de la préservation de la diversité biologique est sur le même plan que celle de la protection climatique", a déclaré Angela Merkel, dont le pays préside actuellement la Convention de l'Onu sur la diversité biologique (CDB).

"Nous avons besoin d'un changement radical. Ici, maintenant, immédiatement, pas dans le futur", a-t-elle martelé. "Cette année doit être utilisée pour relancer cet effort."

La chancelière allemande a également suggéré la création d'une nouvelle organisation internationale sur la biodiversité sur le modèle du Groupe intergouvernemental d'experts sur le climat (Giec) de l'Onu.

"Il serait judicieux d'avoir une interface entre les mondes politique et scientifique pour intégrer la connaissance, comme le fait le Giec sur le changement climatique", a-t-elle dit, ajoutant qu'une telle organisation pourrait aider les politiques dans leurs décisions.

Achim Steiner, directeur général du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), a approuvé la proposition de Merkel.

Un cinquième des espèces animales et végétales sont menacées d'extinction si des mesures ne sont pas prise pour maintenir le réchauffement climatique à un niveau supportable, selon la CDB.

Le secrétaire exécutif de la CDB, Ahmed Djoghlaf, a jugé essentiel de fixer cette année de nouveaux objectifs dans la lutte contre la réduction de la biodiversité alors même que ceux assignés en 2002 pour 2010 n'ont pas été atteints.

"Nous avons fixé des objectifs et nous ne les avons pas atteint (...) Nous devons en tirer les leçons pour être sûrs qu'en 2020 nous ne dirons pas que nous avons raté la cible", a-t-il dit.

"La stratégie ne doit pas seulement reposer sur l'établissement d'objectifs mais aussi sur la mise en oeuvre, la surveillance, l'évaluation et l'intégration de ces objectifs dans les programmes nationaux", a-t-il ajouté.

L'Allemagne doit transmettre la présidence de la CDB au Japon d'ici la fin de l'année.

Madeline Chambers - Version française Clément Dossin

Source : lemonde.fr


Pour en savoir plus sur la situation planétaire