Olivier Véran, Ministre de la Santé, fait un méchant burnout et chasse les députés de l'Assemblée !

Mensonges dans la gestion du suivi de la catastrophe nucléaire de Fukushima - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/07/2012 à 10h46 par kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Mensonges dans la gestion du suivi de la catastrophe nucléaire de Fukushima

 

Un ancien journaliste du NY Times a relevé des niveaux de radioactivité dix fois supérieurs à ceux annoncés officiellement dans la « zone interdite » de Fukushima

Le journaliste Takashi Uesugi a pénétré récemment dans la zone interdite de Fukushima-Daiichi afin de relever de manière indépendante les niveaux de débits de dose ambiants dans les environs immédiats de la centrale accidentée de Fukushima-Daiichi ; le téméraire aventurier n'a pas hésité à s'approcher au plus près des grilles du site pour vérifier les niveaux de dosimétrie annoncés par Tepco.

Selon Tepco : moins de 10µSv/h sur le dosimètre MP-7 (Bâtiment de «mesure environnementale»)

Relevés Tepco : moins de 10 µSv/h sur Mp-1 à MP-8, dose maxi de 220µSv/h au niveau d'un des point de mesures « temporaires »

Le détail du relevé du dosimètre MP-7 indique un niveau curieusement constant (1) de 9.3 µSv/h

Selon le relevé indépendant effectué à quelques mètres de MP-7 : plus de 100 µSv/h

La clef de l'énigme : Tepco a procédé à des « travaux de construction » au printemps pour réduire artificiellement les niveaux de dose officiels :

-« Nous avons « amélioré » les conditions de mesure au niveau des points MP-2 à MP-8 pour obtenir des relevés de dose ambiante plus précis »

« Divers travaux de « construction » (sic) ont été réalisés comme l'abattage des arbres proches, l'enlèvement d'une couche superficielle du sol ou l'établissement de murs de « protection »

« En conséquence, les niveaux relevés sur ces points sont inférieurs à ceux relevés dans d'autres points du site ».

En fait, il semble que l'opérateur a principalement axé ses « travaux » sur les balises les plus irradiées, à savoir MP-2, MP-6, MP-7 et MP-8. Tepco a bâti autour de ces capteurs des murs de 2 m de haut et de 30 cm d'épaisseur. Voilà une technique bien rodée et extrêmement pertinente : pour qu'il y ait moins de radioactivité ambiante, il suffit de réduire l'exposition des balises par des blindages ou des travaux de « décontamination » du sol ou des arbres proches.

L'efficacité du mur de « protection » en béton est prodigieuse : sur la balise MP-8, le débit de dose « ambiante » est ainsi passé de 56µSv/h à moins de 10 µSv/h ; notez sur le document ci-dessous comme Tepco arrive à remplir ses « objectifs » (target) de dosimétrie, par tous les moyens possibles, y compris peut-être –si nécessaire– par un sous-étalonnage des appareils de mesure ?

De mémoire, très peu de personnes compétentes en radioprotection se sont élevées devant cette manière de « bricoler » les dosimétries à Fukushima au printemps 2012 : même si l'objectif était, comme l'assure Tepco, de repérer facilement les moindres élévations des doses ambiantes habituelles –enfin extraordinaires, on ne sait plus trop comment définir la situation à Fukushima– la protestation s'est limitée à quelques remarques discrètes : après tout, s'il n'y avait plus de radioactivité, il n'y aurait plus de radioprotectionnistes...

 

(1) Si le débit de dose est aussi constant, c'est que la mesure n'est pas instantanée mais « pondérée » sur une période de 10 minutes, vieux truc de dosimétrie pour lisser les écarts affectant naturellement les mesures instantanées et produire des chiffres stables : en 10 minutes, on relève par exemple 100 fois le débit de dose puis on divise la somme des mesures par 100

 

Pour en savoir plus sur les bidouilles de Tepco sur les balises de radioactivité : ICI Un excellent dossier du blog de fuksuhima du 22 avril 2012

 

Un article de gen4.fr

 

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : gen4

Source : gen4.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.