Médaille d'or du CNRS : les pièges à CO2 de G. Férey récompensés - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/09/2010 à 06h58 par Isa Hanser.


MÉDAILLE D'OR DU CNRS : LES PIÈGES À CO2 DE G. FÉREY RÉCOMPENSÉS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Médaille d'or du CNRS : les pièges à CO2 de G. Férey récompensés

France – Le CNRS a récompensé jeudi 9 septembre un chimiste de 69 ans, inventeur de nouveaux matériaux permettant de stocker de l'hydrogène, du CO2 ou des substances thérapeutiques. Des applications industrielles et médicales dérivées pourraient bientôt voir le jour.

Stocker de l'hydrogène pour des piles à combustible, piéger du CO2 pour le transformer en méthanol utilisé dans divers processus industriels, confiner des nanoparticules de médicaments chimiothérapiques pour 5 à 15 jours de diffusion lente dans l'organisme... Voilà quelques applications possibles des nouveaux matériaux poreux inventés par Gérard Férey, chimiste et directeur de l'Institut Lavoisier à l'université de Versailles. Des travaux qui viennent de lui valoir la médaille d'or du Centre nationale de la recherche scientifique, une prestigieuse distinction française décernée dans le domaine des sciences.

Travaillant depuis 1996 sur des matériaux poreux mi-minéraux, mi-organiques, ce chercheur qui a débuté tout en bas de l'échelle a fait breveter il y a deux ans son "MIL-101". Un seul litre de ce matériau peut stocker, comprimé dans les micropores de 3,5 nanomètres qui le composent, l'équivalent de 400 litres de CO2 avant compression. Le procédé pourrait être exploité industriellement.

Dans le domaine médical, il pourrait être utilisé dans les cas de leucémie des enfants, de cancer du sein ou de sida, pour diffuser au compte-gouttes dans l'organisme certains médicaments. M. Férey souligne cependant que, dans ce dernier domaine, de longues recherches et de nombreux essais seront encore nécessaires.

SOS-planete





Auteur : Info rédaction

Source : www.maxisciences.com