Massacre de dauphins au Japon : que se passe-t-il dans la baie de Taiji ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/04/2014 à 04h23 par helene2A.


MASSACRE DE DAUPHINS AU JAPON : QUE SE PASSE-T-IL DANS LA BAIE DE TAIJI ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Massacre de dauphins au Japon : que se passe-t-il dans la baie de Taiji ?

 
Chaque année, environ 20 000 dauphins sont massacrés dans un véritable bain de sang dans la petite baie de Taiji au Japon. Depuis que cette tradition séculaire a été révélée au monde en 2003 par Sea Shepherd, elle suscite une hostilité grandissante. Et pourtant, l'horreur continue... Petit port de l'ouest du Japon, Taiji a été rendu célèbre par le documentaire « The Cove, la baie de la honte ». Ce film, récompensé par un Oscar en 2010, a rendu public le massacre inacceptable de centaines de dauphins, pour le business du loisir.
 
Les dauphins sont massacrés pour le spectacle.
Pour le spectacle, oui

 
Cette formulation peut choquer, révolter, et pourtant... Si les pêcheurs de la baie de Taiji capturent chaque année des milliers de dauphins, c'est avant tout pour satisfaire la demande qui émane des delphinariums du monde entier. Un dauphin destiné aux parcs aquatiques se revend jusqu'à 150 000 dollars !

Une vraie manne pour les pêcheurs, une activité plus que lucrative, un véritable business, entretenu par des parcs qui prétendent mener des spectacles "éducatifs"... Et dont le but avoué serait de favoriser une meilleure connaissance et une protection plus effective des dauphins et des cétacés ! Mais qu'y a-t-il d'éducatif à voir des dauphins contraints par la faim à effectuer pirouettes et pitreries ? Et surtout, comment peut-on se prétendre protecteur des dauphins sauvages quand on participe à une industrie de la captivité qui mène au massacre d'innombrables cétacés ?

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Christophe Magdeleine, publié par notre-planete.info et relayé par SOS planete

 

L'imagination est plus importante que le savoir. Albert Einstein

Estimation de la fin des ressources : une exclusivité de SOS-planete

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Christophe Magdeleine

Source : www.notre-planete.info