Marée noire: une partie du brut brulée - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/06/2010 à 18h18 par Tanka.


MARÉE NOIRE: UNE PARTIE DU BRUT BRULÉE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Marée noire: une partie du brut brulée

BP commencera prochainement, peut-être dès lundi, à brûler le pétrole recueilli à la source de la marée noire du Golfe du Mexique, a annoncé hier un dirigeant du groupe pétrolier.

L'entreprise britannique collecte le brut qui continue à s'échapper du puits endommagé via un dôme de confinement, et prévoit de tester un nouveau système qui lui permettrait d'accroître la proportion de la fuite qu'elle peut aspirer, a annoncé Kent Wells, vice-président du groupe chargé de l'exploration et de la production.

BP a indiqué hier que le dôme lui avait permis de capter 15.800 barils (2,5 millions de litres) mercredi, soit un peu plus que la veille (15.010 barils). Le pétrole, prélevé à près de 1.600 mètres de profondeur, est pompé en surface sur un navire de forage de Transocean, d'où il est possible de le transférer à bord d'un pétrolier qui l'achemine vers un port. Selon BP, le navire de forage peut absorber jusqu'à 18.000 barils quotidiens, et le système qui doit être bientôt testé est censé porter cette capacité à 28.000 barils.

Des scientifiques américains ont estimé hier que la fuite sous-marine a pu s'effectuer à un rythme atteignant 40.000 barils par jour avant que BP parvienne à cisailler la colonne montante du puits le 3 juin. Cette évaluation, présentée par Marcia McNutt, directrice du Centre américain de veille géologique (USGS), est nettement supérieure à l'évaluation précédente qui faisait état d'une fourchette comprise entre 12.000 et 19.000 barils par jour.

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

.





Auteur : Reuters

Source : www.lefigaro.fr