Marée noire: Comment les bactéries ont naturellement dévoré le méthane - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/01/2011 à 21h45 par Tanka.


MARÉE NOIRE: COMMENT LES BACTÉRIES ONT NATURELLEMENT DÉVORÉ LE MÉTHANE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Marée noire: Comment les bactéries ont naturellement dévoré le méthane

Les scientifiques ont été surpris de la rapidité avec laquelle des bactéries ont digéré le méthane libéré dans le golfe du Mexique par l'explosion de la plateforme exploitée par BP, montrant selon eux le rôle clé joué par ces microbes pour contenir le réchauffement. Les vastes quantités de méthane, un puissant gaz à effet de serre, qui se sont échappées ont été digérées par des bactéries en tout juste quatre mois, révèle une recherche publiée jeudi.

Le méthane complètement consommé début septembre

Le méthane représentait environ 20% du panache d'hydrocarbures produit par la fuite du puits accidenté situé à 1.500 mètres de fond entre le 20 avril, date de l'explosion de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon, et le 15 juillet, lorsque la fuite a été définitivement arrêtée. Cette catastrophe a été la pire marée noire dans l'histoire des Etats-Unis. Le méthane «avait été complètement consommé par ces bactéries début septembre, ce qui a été plus rapide que ce à quoi nous nous attendions», explique à l'AFP David Valentine, professeur de géochimie à l'Université de Californie à Santa Barbara (Ouest), un des principaux auteurs de ces travaux parus dans la revue américaine Science datée du 7 janvier.

Pour lire la suite de l'article, cliquer sur « Source ».

Devenez lanceur d'alertes

Combat pacifique pour la Vie





Auteur : AFP

Source : www.20minutes.fr