Marée noire: Barack Obama hausse le ton - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/05/2010 à 16h58 par Tanka.


MARÉE NOIRE: BARACK OBAMA HAUSSE LE TON

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Marée noire: Barack Obama hausse le ton

BP a affirmé, mardi, enregistrer de grands progrès face à la fuite de pétrole et à la marée noire qui s'étend dans le Golfe du Mexique mais cela n'a pas empêché l'administration Obama de décider de créer une commission d'enquête indépendante.

Barack Obama souhaite faire la lumière sur les circonstances qui ont mené à la marée noire du Golfe du Mexique. Une commission d'enquête doit être mise en place pour désigner les différents responsables de cette catastrophe écologique.

Le président américain devrait recourir à un décret présidentiel. Il ne doit donc pas passer par un vote au Congrès. Cette commission aura notamment pour mission d'étudier les pratiques de l'industrie pétrolière, le rôle du contrôle gouvernemental et la protection de l'environnement.

Le président Obama a haussé le ton, à l'égard de BP et des autres entreprises impliquées, face à la gestion de la marée noire. Il s'en est pris au géant britannique, ainsi qu'à Transocean, le propriétaire de la plateforme pétrolière qui a explosé et coulé, et à Halliburton, qui a réalisé les travaux.

Cette marée noire fait de plus en plus de bruit à Washington

Les interrogations sur la gestion du secteur pétrolier semblent avoir eu un impact au sein même de l'administration Obama. Le responsable de l'exploitation pétrolière en mer, Chris Oynes, est parti à la retraite lundi. L'homme a été critiqué pour son laxisme dans l'inspection de la plate-forme qui a coulé, il y a plus de trois semaines, dans le Golfe du Mexique.

La marée noire suscite également de nombreux débats parmi les élus du Congrès américain. Plusieurs sénateurs ont demandé au département de la Justice d'ouvrir une enquête. L'objectif est de déterminer les éventuelles responsabilités civiles et pénales de BP dans cette catastrophe écologique.


Par M.S. avec Nicolas Willems - Source : www.rtbf.be


Pour en savoir plus sur la situation planétaire