Marc Dufumier: «Nous produisons largement de quoi nourrir tout le monde» - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/04/2014 à 19h14 par helene2A.


MARC DUFUMIER: «NOUS PRODUISONS LARGEMENT DE QUOI NOURRIR TOUT LE MONDE»

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Marc Dufumier:  «Nous produisons largement de quoi nourrir tout le monde»

 
Marc Dufumier, agronome engagé et professeur émérite à Agroparistech, vient de publier 50 idées reçues sur l'agriculture et l'alimentation (Allary Editions). Dans cet ouvrage sous forme de «vrai-faux», il remet en cause des dérives de l'agriculture industrielle, en proposant des solutions plus durables. Son intervention sur France Inter jeudi matin résume bien son propos:

(...)
 
«Plus grave encore que le cheval dans les lasagnes de boeuf, c'est les anti-inflammatoires dans la viande de cheval. Il y a un réel problème aujourd'hui en ce qui concerne notre alimentation, qui provient de notre agriculture, qui s'est, au cours des 20 dernières années, pour faire bref, motorisée, mécanisée, chimisée, spécialisée, standardisée, et qui fournit, dans les grandes et moyennes surfaces, des produits de faible variété, les plus standards, qui ont été sélectionnés pour leur capacité à être transportés, à résister aux chocs, à pouvoir rester longtemps sur les rayons.»

(...)
 
Dans son ouvrage, l'agronome aborde la PAC, les pesticides, les OGM, les abeilles, l'élevage ou encore le goût des tomates, avant d'élargir la perspective en abordant la question de la mauvaise répartition de la nourriture dans le monde:
 
«La terre ne produit pas assez pour nourrir ses 7,2 milliards d'habitants. Faux. Nous produisons largement de quoi nourrir tout le monde.»

(...)
 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Lucie de la Héronnière, publié par slate.fr et relayé par SOS-planete

 

Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Des passants, dépassés ;o) S'il y a un sens, ce sens est d'observer, d'apprendre, de grandir, d'être tolérant, respectueux, d'aimer... Proverbe aborigène

Le philosophe Jiddu Krishnamurti s'exprime sur la transformation de soi

Trop puissant moteur de recherche sur tout SOS-planete (BDD 1999-2014) : ENQUÊTER, RECHERCHER, GRANDIR EN CONSCIENCE...

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Lucie de la Héronnière

Source : www.slate.fr