Maïs transgénique: Monsanto fait une percée au Mexique - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/03/2011 à 21h48 par Tanka.


MAÏS TRANSGÉNIQUE: MONSANTO FAIT UNE PERCÉE AU MEXIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Maïs transgénique: Monsanto fait une percée au Mexique

 
Le gouvernement mexicain a autorisé un premier projet pilote de culture de maïs jaune transgénique, développé par le géant américain Monsanto (MON), une décision fustigée par les organisations écologistes qui craignent pour le maïs local, considéré comme un trésor national.

Le ministère de l'Agriculture a «délivré un permis pour la culture de maïs jaune génétiquement modifié (...) à l'entreprise Monsanto sur une superficie de moins d'un hectare dans l'Etat de Tamaulipas» (nord-est), indique-t-il dans un communiqué publié mardi soir.

«C'est le premier permis accordé pour la phase pilote», ajoute le ministère qui affirme avoir rejeté trois autres demandes.

Depuis 2009, le ministère a délivré 67 permis pour des cultures de maïs transgénique «expérimentales», l'étape avant la phase «pilote», sur près de 70 hectares dans six Etats du nord du pays.

La phase pilote permet d'évaluer les coûts et bénéfices de cette biotechnologie dans un cadre très strict destiné à éviter toute contamination des cultures environnantes, assure le ministère de l'Agriculture.

Quelque 300 organisations, comme Greenpeace, réunies au sein du collectif «Sans maïs, il n'y pas de pays», assurent cependant que cette décision enfreint la loi sur la biosécurité des organismes génétiquement modifiés (OGM).

Ce permis «ouvre la porte à des cultures massives de maïs transgénique au Mexique, mettant en danger l'alimentation de tous les Mexicains et l'agriculture nationale», dénoncent-elles.

Le maïs est indissociable du Mexique depuis les temps pré-hispaniques, où des mythes le présentaient comme l'origine de l'Homme.

Aujourd'hui, le pays est le premier producteur mondial de maïs blanc, base de la tortilla, la galette qui est l'un des principaux aliments de base, et des milliers de petits agriculteurs produisent une cinquantaine de variétés indigènes, certaines colorées de rouge ou bleu.

Mais le Mexique importe de plus en plus du maïs jaune des Etats-Unis, surtout pour l'alimentation animale et le gouvernement compte sur les tests OGM pour reconquérir une production de maïs autosuffisante et faire baisser les prix.

En 2008, des dizaines de milliers de Mexicains avaient manifesté contre la flambée du prix de la tortilla.

 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 





Auteur : /lapresseaffaires.cyberpresse.ca

Source : lapresseaffaires.cyberpresse.ca