Maïs : Monsanto profite de la sécheresse aux Etats-Unis - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/01/2013 à 21h02 par Jacky.


MAÏS : MONSANTO PROFITE DE LA SÉCHERESSE AUX ETATS-UNIS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Maïs : Monsanto profite de la sécheresse aux Etats-Unis

 

Profits record pour Monsanto ! Les agriculteurs se sont rués sur ses semences de maïs OGM, du nord au sud de l'Amérique, car la sécheresse aux États-Unis a rendu le maïs très rémunérateur pour les producteurs.

La sécheresse aux Etats-Unis a fait s'envoler les cours du maïs, car elle a littéralement grillé les épis, devenus rares et chers. Mais la sécheresse a également profité à Monsanto, à un point tel que les dirigeants du géant américain des semences étaient eux-mêmes surpris par les derniers chiffres trimestriels : cet automne, les bénéfices de Monsanto ont presque triplé par rapport à 2011.

Ce n'est pourtant pas la saison des cultures aux Etats-Unis, mais les agriculteurs américains ont pris les devants cette année, ils ont déjà commandé des semences de maïs OGM, dont ils sont les premiers consommateurs au monde. Car ils comptent planter cette année encore des surfaces record de maïs, pour profiter du bon niveau des cours.

Monsanto espère vendre 30% de semences de maïs supplémentaires aux producteurs américains d'ici la fin de l'été 2013. Mais les Etats-Unis ne sont pas les seuls à plébisciter cette céréale : l'Amérique latine fait aussi la fortune de Monsanto cet automne, et à grande échelle.

Les fermiers, au Brésil, en Argentine et au Mexique ont acheté comme jamais des semences de maïs OGM et ils n'ont pas lésiné sur les prix. Leurs commandes visent de plus en plus les semences les plus élaborées de Monsanto, à double ou triple empilement de gènes, qui produisent du maïs à la fois tolérant aux herbicides et résistant à certaines maladies.

Cette année, le groupe de Saint-Louis compte réaliser la moitié de ses ventes de semences hors des Etats-Unis. Qui dit plus de surfaces de maïs, dit aussi plus de ventes de pesticides et d'herbicides pour Monsanto, même le Roundup un moment décrié a retrouvé la faveur des clients cet automne.

L'année s'annonce donc très faste pour le semencier américain. Il lui reste à régler son litige avec le Brésil sur ses semences de soja OGM pour accélérer ses ventes au géant sud-américain, le Brésil est déjà son deuxième marché pour les semences de soja OGM, derrière les Etats-Unis.

 

Un article de Claire Fages, publié par rfi.fr et relayé par SOS-planete

 
Note de Jacques :
Monsanto se goinfre de billets de banque avec ses OGM sensés nourrir la planète. Pendant ce temps, un milliard d'êtres humains ne mange pas à sa faim, les sols meurent lentement devant l'indifférence de nos chefs d'Etat trop préoccupés par leur réélection.

Et pourtant, nous sommes tous responsables, nous avons le monde que nous avons créé.

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : Claire Fages

Source : www.rfi.fr