Made in China - Tués pour leurs organes, le marché de la transplantation, un secret d'Etat chinois - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 19/04/2018 à 19h47 par colibrix.


MADE IN CHINA - TUÉS POUR LEURS ORGANES, LE MARCHÉ DE LA TRANSPLANTATION, UN SECRET D'ETAT CHINOIS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Made in China - Tués pour leurs organes, le marché de la transplantation, un secret d'Etat chinois

 

 

............

 

Comment

est-ce

possible ?

 

 

Titre initial : Un rapport révèle une vaste industrie d'État de prélèvements d'organes en Chine

 

En Chine, les chirurgiens en transplantation sont submergés d'organes humains. Certains d'entre eux se plaignent de faire des journées de 24 heures non-stop, pour effectuer des greffes d'organes. D'autres assurent qu'ils ont un stock d'organes fraîchement récoltés – juste au cas où. Certains hôpitaux peuvent même se procurer les organes nécessaires en seulement quelques heures, tandis que d'autres annoncent avoir transplanté deux, trois ou quatre «nouveaux organes» à la suite, lorsque la première transplantation avait échoué.

 

 

Tout cela se passe en Chine depuis plus d'une décennie, sans aucun système de don d'organes volontaire et avec seulement quelques milliers de prisonniers exécutésla seule source d'organes officielle selon le régime chinois. Lors de conversations téléphoniques, des médecins chinois ont signalé que la vraie source des organes était un secret d'État. Pendant ce temps, les pratiquants de Falun Gong disparaissaient en grand nombre et ceux qui en ont réchappé ont déclaré avoir été soumis à des tests sanguins au cours de leur détention.

(...)

 

N'assiste-t-on pas à l'heure actuelle en Chine à un génocide médical à grande échelle ?

 

 

«La conclusion finale d'une étude publiée le 22 juin 2016, et de tout notre travail antérieur, est que la Chine est engagée dans un massacre de masse d'innocents », a déclaré l'avocat des droits de l'homme David Matas, co-auteur du rapport, lors de sa présentation au National Press Club de Washington le 22 juin dernier.

 

 

Le rapport contient une analyse détaillée de tous les centres de transplantation d'organes connus en Chine – il en existe plus de 700 – incluant le nombre de lits, le taux de fréquentation, le personnel chirurgical, les programmes de formation, les nouvelles infrastructures, le temps d'attente des receveurs d'organes, le nombre de transplantations annoncé, l'utilisation des médicaments antirejet, etc. En s'appuyant sur ces données, les auteurs ont estimé le nombre total de greffes effectuées. Plus d'un million.

 

 

Cette conclusion, cependant, n'est que la partie émergée de l'iceberg.

«C'est un système gigantesque. Chaque hôpital a tant de médecins, d'infirmières et de chirurgiens. Cela n'est pas un problème en soi. La Chine est un grand pays», a expliqué le Dr Li lors d'un entretien téléphonique. « Mais d'où proviennent tous ces organes ? »

 

 

Des corps en captivité - Un trafic officiel rentable MADE IN CHINA

 

Les organes destinés à la transplantation ne peuvent pas être prélevés sur des corps morts ou stockés dans un dépôt jusqu'à ce qu'on en ait besoin. Ils doivent être récupérés avant ou juste après la mort, puis être rapidement implantés dans un nouveau corps. Le délai est très court. Les questions logistiques qui accompagnent ce processus expliquent la complexité du problème de la compatibilité d'organes dans la plupart des pays. Hors de Chine, partout ailleurs, il existe des listes d'attente et des équipes dédiées pour encourager les membres de la famille des victimes d'accidents à faire don de leurs organes.

 

(...)

 

 


Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Une actualité de epochtimes.fr, relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

Dans la rubrique

"Il ne peut l'ignorer" :

 

 

Des milliers de pratiquants de Falun Gong en Chine sont tués pour leurs organes

La Chine va généraliser un système de notation de ses citoyens - Nouvelle dictature technologique ? - L'atelier

Le nombre record de 300 millions de démissions de Chinois du Parti Communiste Chinois est une déclaration à toute l'humanité que les gens s'éveillent et s'opposent à la persécution contre le Falun Gong

 

 

Bois : razzia chinoise sur le chêne français - L'atelier

Le Vatican est condamné pour avoir accepté les allégations du régime chinois sur la réforme de son système de transplantation d'organes

Un milliardaire chinois révèle les prélèvements d'organes effectués en Chine au profit des hauts responsables

 

Alors toujours

 

 

?

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

....

 

Pages officielles sur les Réseaux Sociaux
 

............


Playlistes du youtubeur Cèdre, lanceur d'alerte de Demain l'Homme, ex SOS-planete
...

 

 

Tout va si vite ! Vous n'allez
pas en croire vos yeux ;o)

 

.....

 

 





Auteur : epochtimes.fr - Licence standard youtube.com