Madagascar : alerte d'insécurité alimentaire au sud-ouest - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 04/11/2010 à 11h37 par Tanka.


MADAGASCAR : ALERTE D'INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE AU SUD-OUEST

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Madagascar : alerte d'insécurité alimentaire au sud-ouest

Une insécurité alimentaire apparaît actuellement dans le district d'Ampanihy, un district au sud-ouest de Madagascar, a-t-on appris mercredi auprès de l'office national de nutrition (ONN).

Selon les informations reçues au bureau de l'ONN, l'office régional de la nutrition de la partie sud de Madagascar et ses partenaires sont en train de faire ses mieux pour secourir la population victime de la famine à Ampanihy.

"Des populations en provenance de zones rurales d'Ampanihy se sont exilés à Ampanihy ville et s'installent aux marchés et d' autres agglomérations urbaines pour fuir la famine dans leur village," a témoigné un habitant d'Ampanihy qui arrive à Antananarivo capitale de Madagascar.

"C'est très difficile de trouver des aliments à Ampanihy actuellement surtout dans les zones rurales si vous n'avez pas prévu de stock. On ne trouvent plus de quoi à manger, parce que la sécheresse est très sévère. Les habitants sont très maigres", a continué le témoin oculaire.

Alerté de la situation, le Premier Ministre malgache Camille Vital, qui est en mission dans le sud-ouest de l'île, s'est précipité sur le lieux pour voir de près la situation et d'encourager les communautés à travers la dotation de vivres. Il a réuni les opérateurs économiques de cette région pour faire une aide d'urgence à leurs compatriotes affamés.

"Le district d'Ampanihy fait partie des priorités. Plus rien n' est possible dans leur contrée, ni agriculture ni élevage. Ces familles sans ressources doivent être secourues. La lutte contre l'insécurité alimentaire continue tout en assurant les besoins en nourritures de la population en détresse", a-t-il dit.

Des denrées alimentaires comme du riz, du maïs et des légumes secs, sont en cours de route vers Ampanihy pour aider ces victimes.

La partie sud de Madagascar est très fertile, et quelques pluies seulement suffisent pour assurer la production. Pourtant cette partie est très sensible à la famine à cause du climat sec et chaud.

Devenez lanceur d'alertes

SOS-planete





Auteur : Xinhua

Source : www.afriscoop.net