Pourquoi nous autres humains avons tant de mal à voir que la Beauté est au centre de notre coeur ?

Luxembourg, la culture de la pomme de terre OGM Amflora n'est pas prête de s'y pratiquer - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 23/03/2010 à 19h06 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Luxembourg, la culture de la pomme de terre OGM Amflora n'est pas prête de s'y pratiquer

Luxembourg : La culture de la pomme de terre OGM Amflorra n'est pas prête de se pratiquer au Grand-Duché

La décision prise par la Commission européenne d'autoriser la culture en Europe de la pomme de terre OGM Amflora continue de faire réagir.

Monsieur le ministre, comment réagissez-vous à la décision prise de la commission européenne?

Le ministre luxembourgeois de la Santé, Mars di Bartolomeo, se dit choqué par le procédé.

Mars di Bartolomeo : Je ne suis pas content du tout.

Je considère que la Commission avait mieux à faire que d'autoriser, dans ce qui est l"une de ses premières décisions, cette pomme de terre et un certain nombre d'autres céréales génétiquement modifiées.

Je considère cela comme une sorte de provocation, surtout si l'on sait que, primo, i y a un an, les ministres de l'Environnement estimaient, dans un consensus, qu'il fallait reconsidérer la procédure d'autorisation des OGM; que, secundo, il y a un certain nombre de questions non clarifiées sur la consultation future des Etats membres (NDLR : liées à la lente mise en place des règles du traité de Lisbonne)

Le commissaire à la Santé, John Dalli, oppose à ce argumentaire que les Etats membres n'ont pas été capables de s'entendre sur la question...

Je crois que pour la plupart des OGM, il y a toujours eu une majorité contre, mais pas une majorité qualifiée, ce qui permet à la Commission de prendre la décision en lieu et place des Etats membres.

Mais, par raport à une opinion très divisée, ce n'est pas à elle de fixer la vérité des vérités.

Ce n'est pas une bonne attitude.

Pour certains OGM on n'a pas le recul nécessaire, les tests l'ont été à court terme et un certain nombre de pays veulent rester sans OGM : il faut montrer du respect face à ces volontés et ne pas prendre ce genre de décisions par surprise.

Pour contrecarrer cette décision, il reste, pour chaque Etat membre, la clause de sauvegarde.

Que va décider le Luxembourg?

La clause de sauvegarde concerne la plantation et non pas la commercialisation.

Nous ne sommes donc pas du tout concernés, dans un premier temps, par ce produit.

Ce que je peux vous dire c'est que, dans les enceintes où nous pouvons exprimer notre position, cette décision ne restera pas sans conséquences.

Le commissaire sera bientôt confronté aux pays mécontents.

Dans l'Etat actuel des choses, il n'y aura donc pas de pommes de terre Amflora au Luxembourg...

Non. pour l'instant, il n'y a ni intérêt, ni demande, ni nécessité.

De toute façon, la production de la pomme de terre est déjà assez réduite au Luxembourg.

Mais c'est une question de principe : il ne faut pas que la commission ait ce comportement vis-à-vis des autres institutions dans un domaine aussi sensible que celui des OGM.

Je le répète : je le ressens comme une provocation et les ouvertures qui vont suivre ne vont rien changer à mon attitude.

Nous restons sur notre position qui est dictée par le principe de précaution qui comporte un élément de responsabilité envers la population et de garanties d'un recul scientifique nécessaire.

Les 27 ont-ils encore la possibilité de s'opposer à cette décision?

Non, car c'est une décision qui a été prise d'une façon inélégante mais certainement pas illégale.

Nous allons analyser les possibilités de réactions avec les pays qui ont la même aproche que nous.

La France, l'Allemagne, dans une large mesure, l'Italie et d'autres sont de le même camp que le Luxembourg.

Nous allons réagir avec les moyens qu'on a.

Source : Bertrand Slézak - Euro-toques.lu

Info recueillie par Michel95

L'Europe va faire du papier hygiénique avec la patate transgénique de BASF.
Ça tombe bien... vu où ils peuvent se le mettre...
Mais le milliard de gens qui crève de faim va-t-il devoir en bouffer?

Le point sur les OGM

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.