Lufthansa et Airbus ont lancé leur première liaison au biocarburant - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/07/2011 à 15h03 par Kannie.


LUFTHANSA ET AIRBUS ONT LANCÉ LEUR PREMIÈRE LIAISON AU BIOCARBURANT

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Lufthansa et Airbus ont lancé leur première liaison au biocarburant

 

Dès janvier prochain, sauf coup de théâtre, les compagnies aériennes n'auront plus le choix : elles vont devoir se plier à une nouvelle réglementation européenne qui consiste à acheter des permis de polluer pour pouvoir survoler le Vieux Continent.

Histoire d'alléger le plus possible la facture, elles cherchent déjà les meilleures alternatives pour réduire leurs émissions de CO2. On l'a évoqué, Air France – KLM a annoncé il y a quelques semaines que deux cents vols effectuant la liaison entre Paris et Amsterdam (Pays-Bas) verront prochainement leurs réservoirs remplis à 50% par du kérosène et à 50% par de l'huile de friture.

L'avionneur européen Airbus et la compagnie allemande Lufthansa, eux, ont lancé les premiers vols passagers quotidiens au monde alimentés en biocarburant.

Un Airbus A321 a décollé vendredi dernier de Hambourg (Allemagne) à 11h15 à destination de Francfort (Allemagne). Il assurera dorénavant quatre vols aller-retour quotidiens entre les deux métropoles et sera alimenté de moitié par du kérosène biosynthétique.
 


 

Cette décision, qui se traduira dans un premier temps par une expérimentation de six mois durant lesquels l'utilisation de biocarburant devrait permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 15 000 tonnes, fait suite à l'approbation de l'utilisation de ce type de carburant par l'ASTM (Société américaine pour les essais et les matériaux) le 1er juillet dernier.

Si le coût de cette essence alternative serait aujourd'hui deux fois supérieur à celui d'un kérosène traditionnel, il estime que cet effort est nécessaire du point de vue environnemental. L'épuisement des ressources pétrolières amènera aussi une hausse continue des prix du kérosène.

A priori séduisante, l'initiative de la Lufthansa n'est cependant pas exempte de tout reproche, loin s'en faut : le biocarburant est en effet composé de jatropha, de cameline et de graisses animales. Or, même si la compagnie (qui aurait amélioré son efficacité énergétique de plus de 30% depuis 1991) a assuré que «la production de l'essence n'est pas en concurrence directe avec la production alimentaire», la culture intensive du jatropha est dans le collimateur de nombreuses ONG en raison de sa contribution à la déforestation.

Mieux vaudrait donc emboîter le pas du duo franco-néerlandais en optant pour l'huile de friture...

 
Un article de Delphine Thebault, publié par Zegreenweb.com

 


 

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

 





Auteur : Delphine Thebault

Source : www.zegreenweb.com