LéGislatives et CLIMAT : Pour un vrai chanGement républicain, faire barraGe français au Microndes;o)

Louisiane: témoignage - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/05/2010 à 11h02 par Lo.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Louisiane: témoignage

Samedi dernier, j'étais en Louisiane, à Venice, au bout de cette filandreuse langue de terre qui s'enfonce dans le golfe du Mexique entre marais, bayous, joncs foisonnants, carcasses d'arbres décimés par Katrina, bateaux défoncés, échoués sur les rives, et voitures à moitié immergées dans les eaux calmes. Les signes du terrible ouragan de 2005 sont encore bien visibles dans l'estuaire du Mississippi.

Au bout de la marina Cypress Cove, il y avait un pupitre et des caméras de télévision. Les journalistes attendaient le retour de Bobby Jindal, le gouverneur de la Louisiane, de Mitch Landrieu, le maire de la Nouvelle-Orléans et de Billy Nungesser, le président de Plaquemines Parish (littéralement « paroisse », ce qui, en Louisiane, signifie comté ou département).

Les trois hommes s'étaient envolés une heure plus tôt en hélicoptère Black Hawk pour effectuer une reconnaissance de la marée noire, à 50 kilomètres environ au large. Ils devaient ensuite se réunir avec des garde-côtes et des gardes nationaux dans le restaurant de la marina pour un briefing, puis donner une conférence de presse (la réunion a duré environ vingt minutes).

BP décide des autorisations de circulation

Parmi les journalistes, les pêcheurs et les écologistes présents, il y avait un homme de haute taille, mince, les cheveux blancs, la peau couverte de tâches de rousseur et de soleil, les yeux bleus très clair. Il s'agissait de Rick Steiner.

Il était venu comme bénévole, pour offrir son expertise. Mais bien que les huiles présentes aient eu connaissance de sa présence, il n'avait pas été convié à la réunion. Lui, l'expert, allait donc rester dehors pendant qu'un triumvirat ignorant des marées noires feindrait d'élaborer des solutions.

Permettez-moi d'ouvrir une parenthèse. Je dis «feindrait» parce qu'au bout de quatre jours de déambulations en Louisiane et sur la côte du Mississippi, un fait est devenu évident : c'est BP qui semble tirer les ficelles.

Exemple : arrêtés à un barrage installé sur une route départementale, vers Hopedale (rive Est du Mississippi), des gardes nationaux nous ont conseillé d'appeler le représentant de BP pour obtenir l'autorisation de passer. Idem le lendemain.

Deux jours plus tard, devant un centre où les pêcheurs étaient venus remplir les formulaires pour obtenir leurs compensations, deux journalistes américains tentant d'interviewer les pêcheurs sur le parking ont été virés sur le champ par les hommes de BP.

Mais revenons à Steiner, auquel j'ai posé quelques questions...

Pour lire cet interview, voir "Golfe du Mexique, le Tchernobyl de l'industrie pétrolière")

Armelle Vincent

Je vis à Redondo Beach, comté de Los Angeles, depuis dix-huit ans maintenant, avec mes trois enfants franco-mexicano-américains. Je collabore à plusieurs publications françaises. Je signe (ou ai signé) dans Le Figaro, XXI et son blog, GEO, L'Amateur de cigare, Le Point, Marianne, Rolling Stone, ELLE...


Source: familleegger.blogspot.com

SOS-planete

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Lo
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.