Louisiane : le feu pour éviter la marée noire - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 29/04/2010 à 07h58 par Tanka.


LOUISIANE : LE FEU POUR ÉVITER LA MARÉE NOIRE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Louisiane : le feu pour éviter la marée noire

L'immense nappe, qui s'échappe de la plateforme endommagée, n'est plus qu'à une trentaine de kilomètres des côtes. Les autorités tentent de la brûler.

La superficie des Régions Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur réunies. Plus de 74 000 km². Et ce n'est pas fini. Chaque jour, 160 000 litres de brut s'échappent du puits, à 1 500 mètres sous la surface de l'océan.

Les côtes de Louisiane, fragile écosystème, riche de nombreux oiseaux aquatiques et d'animaux marins, ne sont plus qu'à 30 km. Elles pourraient être souillées dès ce week-end. Les plages du Mississippi, d'Alabama et de Floride pourraient suivre.

Enflammer la nappe

Si la fuite n'est pas rapidement colmatée, les gardes-côtes américains redoutent l'une des pires marées noires de l'histoire. Pour l'éviter, des équipes d'intervention essayaient, hier, d'enflammer la nappe. Une flottille de bateaux tente d'emprisonner le pétrole dans un barrage flottant d'environ 150 mètres de long.

« Ce pétrole sera ensuite déplacé vers une zone plus éloignée, où il sera enflammé et brûlera de manière contrôlée. Le plan consiste en des feux restreints de plusieurs milliers de litres, qui devraient durer environ une heure chacun », indique BP, la compagnie britannique qui exploite la plateforme

Les équipes sur place vont d'abord procéder à des essais. « Il faut densifier autant que possible la couche de pétrole pour espérer l'enflammer, à l'aide d'un produit accélérant la combustion. On ne peut pas se contenter d'y jeter une allumette », explique un porte-parole des gardes-côtes.

Mais cette mise à feu présente, elle aussi, des dangers pour l'environnement. Elle risque de projeter dans l'atmosphère d'immenses bouffées d'une épaisse fumée noire, et de libérer des déchets boueux dans la mer.

Auparavant, les efforts de BP pour colmater les fuites ont échoué, malgré l'utilisation de sous-marins robotisés. Les ingénieurs se démènent aussi pour construire un large couvercle sous-marin destiné à endiguer la fuite. Mais cela prendra plusieurs semaines.

La plateforme a coulé, jeudi dernier, après une explosion et un incendie survenus le 20 avril au soir. Une semaine après l'accident, les chances de retrouver onze personnes disparues sont quasi-nulles.

Source : ouest-france.fr


Information recueillie par Tanka

Pour en savoir plus sur la situation planétaire