Loi Egalim - Hausse de prix dans l'alimentation : «Les Français les plus modestes vont payer» - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/01/2019 à 14h29 par colibrix.


LOI EGALIM - HAUSSE DE PRIX DANS L'ALIMENTATION : «LES FRANÇAIS LES PLUS MODESTES VONT PAYER»

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Loi Egalim - Hausse de prix dans l'alimentation : «Les Français les plus modestes vont payer»

 

.Aider les lanceurs d'alerte

Contact - Echange - Lien social : sos-planete(at)terresacree.org

 

Pas d'écologie sans Justice sociale

 

............

 

Les actualités des lanceurs d'alerte de Demain l'Homme, ex Sos-planete

 

Titre initial : Pourquoi vos produits alimentaires préférés vont coûter plus cher

 

 

Avec la loi Alimentation, les prix de certains articles vont bondir en supermarché dès ce vendredi. Nous révélons les hausses de tarifs d'un grand distributeur pour 24 produits phare. Le ticket de caisse flambe de 6,3%.

(...) Des yaourts Danone plus chers de 6%, du lait Guiguoz affichant + 8,1%... Voici quelques exemples d'envolées de prix que nous a transmis confidentiellement un grand distributeur. En effet, à partir du 1er février, dans tous les hypermarchés et supermarchés de France, de nombreux produits de grande consommation verront leur prix gonfler en raison d'une nouvelle réglementation. Autant dire, en pleine crise des Gilets jaunes, que le sujet peut faire grincer des dents.

 

(...)

 

Demain l'Homme, ex SOS-planete- Association terresacree.org - WikiSurTerre

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

 

Une actualité de Boris Cassel, Séverine Cazes et Odile Plichon, publiée par leparisien.fr et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

À partir du 1er février, de nombreux produits de grande consommation vont flamber, selon les informations du Parisien, qui s'est procuré la liste des principales hausses déjà programmées par un grand distributeur. Eau minérale, pâtes, huile, café, soda, au total, plusieurs milliers de produits alimentaires sont concernés. Ainsi, la hausse devrait être de 8,4% pour un pot de pâte à tartiner, 8,1% pour du lait infantile en poudre, 6% pour 12 pots de yaourt nature.

Loi alimentation : le panier de course des Français va flamber

 

La loi Egalim, dite loi ­Alimentation se traduit per une hausse de prix dans l'alimentation : «Les Français les plus modestes vont payer»

 

 

Sur le catalogue de 25.000 produits d'un hypermarché, environ 1.000 produits vont voir leur prix augmenter de 5 à 6% en moyenne.

Conséquence de la loi alimentation, votée en octobre 2018, les prix de certains produits alimentaires vont augmenter au 1er février. En moyenne, la hausse atteint 5% à 6%, mais peut monter jusqu'à près de 10%, indique mardi 29 janvier Le Parisien, qui a interrogé un grand distributeur. À l'origine de cette flambée des prix, qui risque de mal passer en pleine crise des "gilets jaunes", les États généraux de l'alimentation de 2017.

Loi Alimentation : les prix vont augmenter de 5% à 6% en moyenne sur de nombreux produits

 

Cliquer pour faire un don à l'association terresacree.org - Actualités de la planète - Demain l'Homme ex SOS-planete

Si chacun des visiteurs réguliers ne
donnait que 1 €uro par an,
la vie de l'Association serait
pérennisée. Pensez-y. Merci

 

 

 

 

 

....

 

 


abonnés

 

 

 

Demain l'Homme, ex SOS-planete - Association terresacree.org - Actualités de la planète

 

 

Pages officielles sur les Réseaux Sociaux
 

.........


Playlistes du youtubeur Cèdre, lanceur d'alerte de Demain l'Homme, ex SOS-planete
...

 

...Un agrégateur (lecteur)
de flux RSS (notifications),
pour être prévenu aussitôt
de nos actualités sur PC ou
mobiles - L'atelier

 

Tout va si vite ! Vous n'allez
pas en croire vos yeux ;o)

 

Conditions générales d'utilisation - Mise aux normes de la charte de confidentialité de la Communauté Européenne

 

.....

 

 





Auteur : Boris Cassel, Séverine Cazes et Odile Plichon - leparisien.fr