Livre polémique : Faut-il manger les animaux ? - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/05/2011 à 12h30 par Tanka.


LIVRE POLÉMIQUE : FAUT-IL MANGER LES ANIMAUX ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Livre polémique : Faut-il manger les animaux ?

 
C'est déjà un best-seller aux Etats-Unis ! Ce premier essai de Jonathan Safran Foer est un coup de maître. Les questions qu'il pose – et les réponses qu'il propose – sont universelles : pourquoi l'homme est-il carnivore ? Cet usage est-il moralement légitime ? Et surtout : comment traitons-nous les animaux que nous mangeons ?

Convoquant souvenirs d'enfance, données statistiques et arguments philosophiques, Jonathan Safran Foer interroge les croyances, les mythes et les traditions familiales et nationales existant à ce sujet, avant de se lancer lui-même dans une vaste enquête.

Entre une expédition clandestine dans une usine d'abattage industriel et un reportage sur un ranch où l'on pratique l'élevage traditionnel, une recherche sur les dangers du lisier et la visite d'une ferme où les dindes sont élevées en pleine nature, J.S. Foer explore tous les degrés de l'abomination, et les derniers vestiges d'une civilisation où l'animal était encore respecté.
 

 
Son constat ? « Manger de la viande pollue la planète, contribue à la dégradation climatique et à l'extension de la faim tout en ruinant nos santés, précise-t-il dans une interview au Point. La situation du poisson n'est pas moins préoccupante : les scientifiques disent que si l'on continue la pêche comme aujourd'hui, dans deux cent quarante ans il n'y aura plus de poissons sur cette planète. »

Avant d'ajouter pour expliquer comment on en est arrivé là : « Il n'y a plus de fermiers, mais des managers, des usines d'élevage, d'abattage, de découpe et de conditionnement dont les responsables n'ont plus aucune notion de ce qu'est un animal. Ils n'ont qu'une pensée : comment gagner plus en dépensant moins, et s'ils pensent que des animaux malades leur feront gagner plus que des animaux sains, ils le font.
 

 
S'ils pensent que cela revient moins cher d'élever des animaux hors nature, à l'intérieur, sans voir le jour, ils le font. S'ils pensent qu'on peut les nourrir avec autre chose que de l'herbe et du fourrage, ce que jamais un fermier n'aurait pu penser il y a cinquante ans, ils le font et les nourrissent de maïs ou de tourteaux de soja, ou même de résidus animaux, faisant d'espèces herbivores des carnivores malgré elles. Savez-vous qu'un poulet dans la nature vit dix ans et celui que vous mangez au McDonald's, quarante-cinq jours ? S'il vivait plus longtemps, ses pattes se casseraient sous son poids. »

Découvrez ici la vidéo d'Arte TV : « Jonathan Safran Foer, un auteur à dévorer »

 

Un article de Fabienne Broucaret , publié par neo-planete

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Fabienne Broucaret

Source : www.neo-planete.com