Limiter le réchauffement climatique à +2°C, c'est encore possible - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/04/2014 à 18h58 par Exo007.


LIMITER LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE À +2°C, C'EST ENCORE POSSIBLE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Limiter le réchauffement climatique à +2°C, c'est encore possible

Infographie des impacts du réchauffement climatique dans le monde

 

Le Groupe intergouvernemental d'experts sur le climat (Giec) nous a plutôt habitués aux mauvaises nouvelles.

Pourtant, le troisième volet du rapport sur les impacts du changement climatique paru ce dimanche laisse entrevoir la possibilité de limiter le réchauffement du climat mondial à +2°C, seuil au-dessus duquel le climat pourrait s'emballer de manière imprévisible.

Toutefois, pour rester sous ce seuil, il faudra faire de gros efforts et réduire, d'ici à 2050, les émissions de gaz à effet de serre de 40 à 70 %, en agissant en particulier sur le mix énergétique mondial : sans changement majeur et rapide des sources d'énergies, le thermomètre mondial subira une hausse de 3,7 à 4,8°C à l'horizon 2100, préviennent les chercheurs du Giec.

(...)

Changer de sources d'énergie

(...)

La volonté politique face aux réalités scientifiques

Ce rapport sera au coeur des négociations de la conférence sur le climat des Nations unies qui se tiendra à Paris en 2015, qui sera peut-être l'occasion de signer un accord ambitieux et contraignant pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et financer les actions d'adaptation.

Mais si les constats scientifiques sont sans appel, les volontés politiques risquent de rester frileuses. «Ce rapport est très clair sur le fait que nous sommes face à une question de volonté mondiale et non de capacité» à agir pour ne pas dépasser les 2°C, a déclaré John Kerry, secrétaire d'Etat américain, dont le pays ne brille pourtant pas par ses engagements en faveur du climat.

Christina Figueres, responsable climat aux Nations unies, a affirmé que «le monde peut encore combattre le changement climatique mais à la condition que les nations soient collectivement plus ambitieuses

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Audrey Chauvet, publié par 20minutes.fr et relayé par SOS-planete

 

L'imagination est plus importante que le savoir. Albert Einstein

Des brevets contre l'Humanité : "les pirates du vivant", propriétaires de nos vies ?

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : Audrey Chauvet

Source : www.20minutes.fr