Les "vilains petits canards" de la nature, au bord de l'extinction - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 23/11/2010 à 20h57 par Mich.


LES "VILAINS PETITS CANARDS" DE LA NATURE, AU BORD DE L'EXTINCTION

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Les "vilains petits canards" de la nature, au bord de l'extinction

Du galago, primate d'Afrique aux oreilles trop grandes, au dauphin du Gange quasi-aveugle, en passant par le saola, sorte de croisement entre l'antilope et la chèvre... Huit mammifères considérés comme "particuliers", voire "moches", rejoignent à présent la liste des espèces en voie de disparition établie par la Société zoologique de Londres.

Des scientifiques britanniques ont compilé une liste après avoir identifié les mammifères en voie d'extinction à qui il ne reste que très peu de parents en vie, ce qui les rend précieux dans la conservation de la biodiversité. Ces animaux particuliers font partie d'une faune oubliée, confinée à quelques habitats éloignés, ne recevant que très peu, voire aucune attention de la part des défenseurs de la nature.

Etablie par la Société zoologique de Londres, la liste des 100 espèces de mammifères en danger met en avant les "vilains petits canards" de la nature qui ont du mal à faire parler d'eux autant que d'autres espèces menacées plus "populaires", alors qu'ils ont plus que jamais besoin d'être protégés. "Leur extinction aurait un impact énorme sur la diversité", s'inquiète Craig Turner, un biologiste anglais.

L'échidné à long bec qui vit en Nouvelle Guinée, par exemple, se trouve en tête de liste. Avec l'ornithorynque, il est le seul mammifère à pondre des oeufs.

Le saola, genre de croisement entre une antilope et une chèvre, rejoint la liste de la Société zoologique de Londres pour la première fois. Il vit au Laos et au Vietnam et était encore inconnu en occident au début des années 1990. Il n'en resterait que quelques centaines au total.

Le pangolin chinois, mammifère insectivore édenté dont le corps est recouvert d'écailles, fait aussi son apparition pour la première fois sur cette liste. Il possède une langue d'une cinquantaine de centimètres qui lui permet d'atteindre les termites et fourmis. Les pangolins sont chassés pour leur viande, considérée comme raffinée.

Leur peau et leurs écailles sont utilisées en médecine traditionnelle.

Egalement menacé, le dauphin du Gange, presque aveugle, a vu son habitat se réduire de manière constante à cause des projets d'irrigation. Il est le dernier descendant de l'un des plus anciens groupes de dauphins à long bec qui ont vécu dans les océans il y a des millions d'années.

La liste des mammifères menacés inclut aussi le paresseux pygmée, le tapir asiatique, ou encore le lémurien noir et blanc de Madagascar.

Découvrez ces animaux particuliers en images : http://www.maxisciences.com/mammif%e8re/des-mammiferes-moches-meconnus-en-voie-de-disparition_art10604.html

Deviens lanceur d'alertes

SOS-planete, le site qui déchire!





Auteur : MaxiSciences

Source : www.maxisciences.com