Les ventes de pesticides illégaux se multiplient dans l'UE - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/01/2012 à 12h52 par Tanka.


LES VENTES DE PESTICIDES ILLÉGAUX SE MULTIPLIENT DANS L'UE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Les ventes de pesticides illégaux se multiplient dans l'UE

 
Les faux pesticides, qui représentent jusqu'à 25 % des produits utilisés dans certains pays, constituent une menace pour les agriculteurs, les sols et les cultures, a averti l'organisation européenne chargée de l'application des lois, Europol.

Les vendeurs de pesticides illégaux brassent des milliards d'euros tous les ans et leur trafic ne cesse de se développer à travers le monde. Certains groupes du crime organisé paraissent « tellement bien structurés et professionnels » que les grossistes ne se rendent pas compte qu'ils achètent des produits contrefaits, a déclaré lundi 16 janvier un porte-parole d'Europol, Søren Pederse.

L'organisation est chargée de faciliter l'échange d'information entre les polices au sein de l'UE. Dangereux pour la santé Les autorités américaines chargées de l'environnement et de l'application des lois ont récemment émis des avis similaires sur la circulation de pesticides et d'insecticides non approuvés dans certains États et déclaré que ces produits pourraient représenter une menace pour la santé publique.

De nombreux pesticides illégaux vendus dans des pays européens ne sont pas conformes aux normes de sécurité en vigueur et pourraient contenir des produits chimiques interdits perturbant le système endocrinien. Les pesticides illégaux « menacent la santé des agriculteurs et des consommateurs et présentent un risque pour l'environnement », a affirmé dans un communiqué l'agence Europol basée à La Haye. Ils représentent un quart des ventes de pesticides dans certains États, a déclaré l'agence, sans toutefois préciser lesquels. Certains agriculteurs complices ?

Certains agriculteurs pourraient toutefois utiliser ces produits délibérément car ils sont moins chers et plus puissants, a déclaré Hans Muilerman, le responsable des produits chimiques au bureau de Bruxelles du Réseau PAN (Pesticide Action Network), une organisation mondiale qui milite contre les produits phytosanitaires dangereux. « L'application de la loi est incroyablement faible dans certains pays et inexistante dans d'autres. Les agriculteurs continuent d'acheter ces produits », a-t-il affirmé à propos des Etats de l'UE.
 

 
Dans les années 1980, la Communauté européenne a pris des mesures concertées pour interdire certains pesticides qui ont été déclarés toxiques pour les humains, les animaux et les sols. D'autres mesures ont suivi, notamment la réglementation européenne de 2008 sur les résidus de pesticides. Sources de commerce illicite Europol n'a mentionné aucun cas ou enquête spécifique, mains la Chine est soupçonnée d'être à l'origine d'une grande partie de la production de pesticides illégaux.

En parallèle, la Russie est parfois considérée comme la plaque tournante de ce genre de trafic, même si l'Association of European Businesses à Moscou affirme que le pays est également victime de ce trafic dans la mesure où des produits illégaux en provenance d'Europe occidentale y sont vendus. Cette association a rapporté des cas d'utilisation par des fournisseurs illégaux d'emballages et de marques d'entreprises agroalimentaires et du secteur chimique comme Syngenta, BASF, DuPont et Dow.

Cette technique leur permet de masquer les ventes de produits agricoles illégaux. Coordination policière Ulrich Vollmer, le président de l'association basée à Moscou, a déclaré dans un communiqué publié en novembre dernier que le commerce des pesticides illégaux « pouvait être comparé au marché des stupéfiants. Il est très difficile d'évaluer les volumes de ce trafic en Russie, mais les experts estiment que ce marché représente 15 à 30 % du chiffre d'affaires du secteur des pesticides. »

Les forces de police allemandes, grecques, hongroises, italiennes, polonaises et espagnoles ont toutes mené des opérations ciblées contre les vendeurs de pesticides illégaux. Les autorités pakistanaises, vietnamiennes et américaines ont quant à elles récemment procédé à des opérations d'infiltration dans le commerce de ces pesticides.
 

Un article de Euractiv
 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Source : www.euractiv.fr