L'immortalité à portée de main et la manipulation se fera par EUX à la barbe des citoyens du monde

Les shampoings et les cosmétiques : source de substances cancérigènes dans l'eau? - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/05/2010 à 20h05 par terredezomes.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les shampoings et les cosmétiques : source de substances cancérigènes dans l'eau?


D'après une nouvelle étude réalisée par des scientifiques de l'Université de Yale, les shampoings et autres cosmétiques d'usage commun pourraient interagir avec les désinfectants dans les usines de traitement des eaux usées et former une catégorie de substances cancérigènes. Ces substances, appelées nitrosamines, peuvent finir dans l'eau du robinet, d'après des experts.

Plusieurs nitrosamines, dont le produit chimique NDMA (N-nitrosodiméthylamine), sont considérées par l'Agence de Protection de l'Environnement des Etats-Unis (EPA) comme des cancérigènes probables pour les êtres humains.

Les nitrosamines se forment en petites quantités quand elles sont exposées à la chloramine, le principal désinfectant utilisé dans les usines de traitement des eaux usées aux Etats-Unis. Ce produit chimique, une combinaison de chlore et d'ammoniac, est de plus en plus utilisé pour la désinfection de l'eau potable, depuis que l'EPA a fixé des limitations d'utilisation pour des substances toxiques mieux connues qui peuvent faire suite à l'utilisation de chlore, le désinfectant traditionnel.

Bien que non concluante, l'étude de l'Université de Yale suggère qu'il est tout à fait possible que « nous produisions plus de problèmes –voir des problèmes encore pires- avec les chloramines » a déclaré David Reckhow, un ingénieur environnemental de l'Université du Massachusetts à Amherst, qui n'a pas été impliqué dans la nouvelle étude.

Les nitrosamines sont présentes dans de nombreuses sources, dont la fumée de tabac, ou la viande industrielle, mais ce qui engendre leur formation dans l'eau potable est un mystère pour les scientifiques depuis longtemps.

Afin de chercher les sources de ces substances cancérigènes, William Mitch, ingénieur chimique à l'Université de Yale et ses collègues ont testé l'eau dans trois usines de traitement dans le Connecticut aux Etats-Unis. L'équipe a ensuite analysé la quantité relative de nitrosamine avant et après le traitement de l'eau au chlore.

Ils ont également testé quatre produits ménagers communs, choisis de manière aléatoire : les shampoings Suave et Pantène, le savon Dove et la lessive Cheer.

Les chercheurs ont découvert que bien que les usines de traitement des eaux usées enlevaient une certaine quantité d'amines (composé organique dérivé de l'ammoniaque) qui forment le NDMA, elles sont utilisées en si grandes quantités qu'une partie passe quand même à travers le processus de traitement.

Par exemple, si 80% des habitants d'une région desservis par une usine de traitement utilisent une quantité moyenne de shampoing Suave quotidiennement, cette quantité de shampoing représenterait 3% des nitrosamines dans les eaux usées traitées, ce qui implique que des substances cancérigènes pourraient être retrouvées dans l'eau potable, d'après les auteurs.

D'après William Mitch, le mélange entre les désinfectants et les amines peut avoir lieu dans d'autres lieux que les usines de traitement des eaux usées, par exemple lorsque différents détergents ménagers sont mélangés comme dans les piscines.

« En fait, nous avons mesuré les concentrations de nitrosamine dans les piscines, et l'origine de ces concentrations provient soit des produits de consommation, soit des déchets humains (urine) » a-t-il déclaré.

Malgré des résultats nuancés, l'étude représente une étape importante, d'après Susan Richardson, chercheuse en chimie. « Mieux nous comprendrons les sources de nitrosamine et les autres produits chimiques dangereux, mieux nous pourrons trouver des manières de minimiser notre exposition à ces produits ».

Source : actualités-news-environnement

Information recueillie par Terre de Zomes

 

 

 

 

 

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

Avant de propager des sottises, le Grand philosophe Grec Socrate conseille le test des 3 passoires ! - Le Vrai d'UFO's ;o) - EndinGues à donfff !!! (02:00)

 

 

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

 

Manipulation de l'opinion : Quelle vérité fondamentale est dissimulée par la "théorie" du complot ? - Le Vrai d'UFO's ;o)

Le grand remplacement est une théorie du complot, xénophobe et raciste, instillée en France en 2010 - Le Vrai d'UFO's ;o)

 

 

La composition exacte des CHEMTRAILS enfin dévoilée. Quels vrais danGers pour la santé des citoyens? - Le Vrai d'UFO's ;o)

Aux antennes E.L.F. hautes fréquences du réseau HAARP en Alaska, s'en joignent 144 autres en Russie! - Le Vrai d'UFO's ;o)

Philosophie, architecture cosmique et bâtisseurs : Les neuf piliers de l'Evidence - Le Vrai d'UFO's ;o)

 

Les 3 Amis fondateurs de l'Association (en 1999)

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

 

 

      

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter terredezomes
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.