Les scientifiques s'alarment de l'acidification rapide de l'océan Arctique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/05/2013 à 21h56 par Fred.


LES SCIENTIFIQUES S'ALARMENT DE L'ACIDIFICATION RAPIDE DE L'OCÉAN ARCTIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les scientifiques s'alarment de l'acidification rapide de l'océan Arctique

 

Des scientifiques ont tiré lundi la sonnette d'alarme sur l'acidification «rapide» de l'océan Arctique due aux émissions de CO2, un phénomène lourd de menaces pour le fragile écosystème de la région.

L'acidité des eaux de la planète a augmenté de 30% depuis le début de l'ère industrielle, atteignant un niveau inégalé depuis au moins 55 millions d'années, ont rappelé les intervenants d'une conférence internationale sur l'acidification des océans réunie à Bergen, en Norvège.

L'océan Arctique est plus que tout autre vulnérable car les eaux froides absorbent davantage de CO2 et parce qu'il est abondé par l'eau douce venue de rivières et de la fonte des glaces, ce qui le rend moins apte à neutraliser chimiquement les effets acidifiants du dioxyde de carbone.

De plus, la fonte accrue de la banquise l'été met à découvert des superficies marines toujours plus grandes, lesquelles contribuent au surcroît d'absorption.

Même en stoppant les émissions de CO2 aujourd'hui, des dizaines de milliers d'années s'écouleraient avant que les océans ne retrouvent leur niveau d'acidité d'avant l'ère industrielle il y a deux siècles, a dit le chercheur norvégien Richard Bellerby, principal auteur d'un rapport scientifique sur ce thème.

 

Ajout de sillonbelge.be :

La fonte accrue de la banquise n'améliore rien.

En mer d'Islande et en mer de Barents, le pH diminue d'environ 0,02 par décennie depuis la fin des années 1960.

L'acidification fait notamment courir un danger pour les coraux, mollusques et autres organismes à coquille : la capacité de calcification est altérée.

 

Un article publié par lesoir.be et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Ce site accueille environ 6500 visiteurs par jour. Il est édité par Terre sacrée (association à but non lucratif) qui, en 2013, compte seulement 36 membres. Si vous pensez que nos efforts en valent la peine, merci donc d'adhérer ou de renouveler votre adhésion. Si quelques-uns nous aident, le véhicule continuera à avancer, sinon il s'arrêtera en chemin ! Logique, non ?

 

Testament oral d'un Ancien à ses enfants et petits-enfants

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Ralliez le Cercle des Anciens ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Source : www.lesoir.be