Les scientifiques alertent sur les seuils de rupture climatiques - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 09/03/2010 à 22h20 par Jacques.


LES SCIENTIFIQUES ALERTENT SUR LES SEUILS DE RUPTURE CLIMATIQUES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les scientifiques alertent sur les seuils de rupture climatiques

Une étude internationale conduite par plusieurs scientifiques a évalué les effets de seuils dans le domaine climatique.

Un seuil de rupture est défini comme le point à partir duquel une légère augmentation de température ou un autre changement dans le climat peut déclencher un changement disproportionné voir un effet d'emballement sur l'ensemble du système.

Ainsi, le réchauffement climatique peut conduire à des ruptures irréversibles dans les caractéristiques géophysiques des écosystèmes, résultant dans des changements dramatiques et soudains.

La plupart des scénarios risquent d'être irréversibles à échelle humaine. Une fois que le seuil est dépassé, plusieurs générations subiront les effets d'une transition vers le nouvel état.

Pour les neuf scénarios étudiés, les scientifiques estiment qu'un certain nombre de ces points de rupture sont proches, tels que la disparition de la glace en Arctique l'été, devenue quasi inévitable.

D'autres, telle que la disparition des forêts boréales, inadaptées aux températures plus chaudes, se joueront sur plusieurs décennies. Parmi les seuils de ruptures étudiés figurent aussi la fonte de la glace au Groenland et celle de la partie ouest de l'Antarctique, cette dernière risquant de se produire de façon abrupte une fois en contact avec l'eau plus chaude de l'océan, avec pour conséquence l'augmentation du niveau de la mer.

Le Gulf Stream, garant des températures clémentes en Europe, risque de ralentir, bien que peu de scientifiques envisagent son arrêt total. La mousson en Inde dépend des différences de températures entre la terre et la mer, les changements de températures l'affectent fatalement, avec des conséquences sur les millions de personnes, de même pour la mousson d'Afrique de l'Ouest.

La forêt amazonienne risque elle aussi d'être atteinte dans son équilibre interne par les effets combinés de la déforestation et du réchauffement.

Des modélisations mathématiques de scientifiques de l'université de Californie indiquent de surcroît que ces points de bascule n'ont pas toujours leurs signes avant-coureurs : ainsi, une population de plantes ou d'animaux peut s'effondrer de façon subite, dès que les conditions de son écosystème ont été modifiées.

« Cela signifie que certains effets du changements climatique sur les écosystèmes ne pourront être vus que suite à leurs conséquences dramatiques. A ce stade, un retour en arrière vers un état plus souhaitable sera difficile, sinon impossible », explique le professeur Alan Hastings.

« Nos résultats montrent qu'un grand nombre de points de bascule risquent d'être atteints ce siècle sous l'influence du changement climatique créé par l'homme », indique le professeurr Timothy Lenton de l'université d'East Anglia. «Néanmoins, la plupart peuvent encore être évitée par la réduction des gaz à effets de serre. Mais, ajoute-t-il, nous devrions nous préparer à l'adaptation. »


Source : humains-associes.org

Info sélectionnée par Jacques

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........