Les risques liés au Vioxx détectables 4 ans avant son retrait du marché - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 24/11/2009 à 17h35 par Jacques.


LES RISQUES LIÉS AU VIOXX DÉTECTABLES 4 ANS AVANT SON RETRAIT DU MARCHÉ

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les risques liés au Vioxx détectables 4 ans avant son retrait du marché

Information sélectionnée par Jacques

Responsable mais pas coupable ?

Le risque cardiovasculaire et de décès lié à à l'anti-inflammatoire Vioxx du laboratoire américain Merck aurait pu être détecté près de quatre ans avant son retrait volontaire du marché mondial par son fabricant en 2004, selon une analyse des résultats de trente essais cliniques publiée lundi.

Ces travaux viennent appuyer une analyse à grande échelle rendue publique en novembre 2004 dans la revue médicale britannique The Lancet, qui concluait que le Vioxx aurait dû être retiré du marché des années auparavant alors que les risques cardiovasculaires posés par ce médicament étaient déjà évidents. The Lancet avait aussi publié un éditorial condamnant Merck et la FDA, l'agence américaine de réglementation des médicaments. Celle-ci avait donné son feu vert à la mise sur le marché du Vioxx en 1999.

Selon la FDA, le Vioxx a été responsable de 88 000 à 139 000 attaques cardiaques, dont 30 à 40 % ont été probablement fatales pendant les cinq ans de commercialisation de l'anti-inflammatoire. La dernière analyse, parue lundi, a porté sur des essais cliniques auxquels ont participé 20 152 personnes au total, durant une période de quatre semaines à quatre ans.

Très rapidement, l'anti-inflammatoire Vioxx avait connu un grand succès, engrangeant 2 milliards de dollars (1,3 milliards d'euros) annuellement pour Merck.

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........