Les rennes de l'Arctique voient les ultra-violets - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 01/06/2011 à 14h26 par Fred.


LES RENNES DE L'ARCTIQUE VOIENT LES ULTRA-VIOLETS

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les rennes de l'Arctique voient les ultra-violets

 

Une nouvelle étude internationale révèle que les rennes de l'Arctique sont capables de voir aussi bien le spectre "visible" que les ultra-violets.

Les tests qui ont été effectués par une équipe internationale de scientifiques tendent à prouver que les rennes sont capables de voir les ultra-violets.

Contrairement aux humains, ils ont répondu aux stimuli ultra-violets adressés par les chercheurs. Selon eux, cette capacité leur permettrait de repérer la nourriture et les prédateurs dans l'atmosphère arctique, riche en UV et ce même lorsque la lumière est faible.

Les données publiées dans The Journal of Experimental Biology expliquent que cette vision permet aux rennes d'échapper à leur prédateur ancestral, le loup. De plus, elle leur permet de repérer le lichen dont ils se nourrissent car, à travers leurs yeux, il apparaît noir (il absorbe la lumière ultra-violette).

De même, le loup, dont la fourrure absorbe les UV, paraît plus sombre en comparaison de la neige environnante. L'urine est elle aussi plus visible pour les rennes, ce qui leur permet de les alerter de la présence de prédateurs ou de congénères.

Toutefois, les rennes ne souffrent pas de cette acuité visuelle. En effet, alors que chez les humains, les reflets de la lumière sur la neige affectent la vision, les rennes ne semblent pas gênés.

Selon les scientifiques, cela vient du fait que la rétine des rennes ne laisse passer que la lumière UV de basse fréquence (les UV-A) et pas la lumière de haute fréquence (UV-B), elle seule susceptible de causer des lésions.

Le professeur Lars Chittka précise que "les humains et quelques autres mammifères sont en réalité une faible minorité à ne pas avoir de vision ultraviolette".

Des expériences similaires doivent encore être conduites sur les phoques. En effet, le professeur Chittka pense que les animaux vivant dans l'Arctique sont nombreux à posséder cette capacité visuelle, rapporte BBC News.

 

Un article publié par maxisciences.com

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Source : www.maxisciences.com