Les primates sont devenus sociaux en abandonnant la vie nocturne - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/11/2011 à 23h57 par Mich.


LES PRIMATES SONT DEVENUS SOCIAUX EN ABANDONNANT LA VIE NOCTURNE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les primates sont devenus sociaux en abandonnant la vie nocturne

Des rhinopithèques de Roxellane, des petits singes habitués à vivre en communauté

 

Après avoir observé diverses espèces de singes et étudié la littérature scientifique sur ce sujet, des chercheurs britanniques suggèrent que nos ancêtres primates ont opté pour des stratégies de groupe lorsqu'ils sont passés d'un mode de vie nocturne à un mode de vie diurne.

C'est en analysant le comportement de plusieurs espèces de primates, ainsi que les liens de parenté entre 217 espèces de ces animaux que l'équipe de Suzanne Shultz, spécialiste en biologie évolutive à l'Université d'Oxford a émis une théorie intéressante sur l'évolution de ce groupe zoologique.

Selon celle-ci, le passage d'une vie solitaire à une vie sociale aurait eu lieu assez brutalement chez les primates, il y a environ 55 millions d'années, consécutivement au passage d'un mode de vie nocturne à un mode de vie diurne, plus propice à la recherche de nourriture et aux déplacements.

 

 

"Si vous êtes un petit animal actif la nuit, alors votre meilleure stratégie pour éviter la prédation est d'être difficile à détecter. Mais si vous devenez actif pendant la journée, cette stratégie n'est plus très efficace, donc une stratégie alternative pour réduire le risque d'être mangé, c'est de vivre en groupes sociaux", explique le Dr Shultz citée par BBC News. La surveillance des environs et la défense contre les prédateurs est ainsi plus facile.

Les sociétés humaines sont probablement issues de tels groupes sociaux, mais la différence clé réside dans le fait que, chez nos proches cousins, le modèle social diffère peu au sein d'une même espèce, contrairement à ce qui se passe pour nous.

 

 

"Parmi les sociétés humaines, nous avons de la polygamie, de la monogamie, dans certaines régions ce sont les femmes qui quittent leur groupe natal, dans d'autre, ce sont les hommes, ...", a encore expliqué la scientifique.

 

Un article de maxisciences.com

D'autres articles scientifiques passionnants sur MaxiSciences

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : maxisciences.com

Source : www.maxisciences.com