Nature & Homme - La détresse de Nicolas Hulot: ENSEMBLE, on changerait le monde (flash vidéo d'1 mn)

Les premières bactéries sorties des océans - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 25/10/2012 à 22h24 par Fred.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Les premières bactéries sorties des océans

 

La concentration du soufre dans des sédiments marins indique que des bactéries auraient gagné la terre ferme il y a 2,75 milliards d'années, environ 300 millions d'années avant que l'atmosphère se soit oxygénée.

La Grande oxydation – l'émission massive de dioxygène dans l'atmosphère survenue il y a 2,4 milliards d'années – est, pour de nombreux spécialistes, l'événement géologique marquant qui a permis la colonisation des continents par les micro-organismes.

Elle a entraîné la formation de la couche d'ozone, qui bloque le rayonnement ultraviolet du Soleil, nocif pour les micro-organismes. Ces derniers ont alors pu quitter les océans pour s'aventurer sur la terre ferme.

Cependant, Eva Stüeken et ses collègues, de l'Université de Washington, ont découvert des signes d'une activité biologique terrestre qui remonterait à il y a 2,7 milliards d'années, soit 300 millions d'années avant la Grande oxydation.

E. Stüeken et ses collègues ont analysé la concentration en soufre de 1 194 échantillons de sédiments marins anciens. Les résultats indiquent une première hausse de la concentration entre 2,7 et 2,8 milliards d'années, puis une seconde vers 2,5 milliards d'années.

Deux hypothèses permettent d'expliquer ces hausses. Selon la première, une diminution du nombre global de particules en suspension aurait réduit le taux de sédimentation, tandis qu'un apport de soufre constant aurait conduit celui-ci à s'accumuler en plus grande proportion dans les sédiments.

Mais ce scénario est peu probable, car, avec l'augmentation de la surface occupée par les continents, la quantité de matière alimentant la sédimentation a très certainement augmenté. L'autre scénario envisagé est une hausse de la quantité de soufre sous forme de sulfates dans l'océan.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Sean Bailly, publié par pourlascience.fr

 

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Contacter notre équipe : vivant12)at(free.fr

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Sean Bailly

Source : www.pourlascience.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Fred
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.