Les plus anciens dessins de constellations découverts en Grèce - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/07/2014 à 19h18 par Jacky.


LES PLUS ANCIENS DESSINS DE CONSTELLATIONS DÉCOUVERTS EN GRÈCE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les plus anciens dessins de constellations découverts en Grèce

La coupe, avec le scorpion, le dauphin, la panthère/lion, et les croix représentant des étoiles
 

Un chercheur américain a découvert une coupe grecque ornée des plus anciennes images symbolisant les constellations. Les universitaires cherchent actuellement à percer sa signification.

En 1922, l'Union astronomique internationale, réunie en congrès à Rome, arrête la liste définitive des constellations. Leur nombre est fixé, pour l'éternité, à 88. Peu ou prou, cette liste est basée sur celle, un peu plus courte, qu'avait livrée le poète grec Aratos de Soles au IIIe siècle av. J.-C. En d'autres termes, ce sont les Grecs, empruntant vraisemblablement beaucoup aux Mésopotamiens, qui nous ont donné notre géographie du ciel.

Aujourd'hui, nous représentons les plus souvent les constellations par des traits joignant des étoiles. Mais au départ, les Anciens y ont reconnu des formes. Curieusement, nous n'avons pratiquement aucun dessin de celles-ci. Les seules représentations des animaux et des êtres mythologiques qui symbolisent les constellations n'arrivent que bien plus tard, à partir du IIe siècle av. J.-C. Ils figurent sur trois globes antiques représentant le ciel, en métal ou en marbre. Avant, il n'y a que des textes.

Mais un jeune chercheur américain, John Tristan Barnes, vient sans doute d'en découvrir. Visitant le musée d'une petite ville du centre de la Grèce, il tombe sur une coupe en céramique. Elle est décorée d'animaux, se suivant à la queue leu leu sur son pourtour. Une simple frise animalière, explique l'étiquette de la vitrine. Mais le jeune chercheur est intrigué. Car tous les animaux qu'il voit lui semble appartenir à des constellations. Or en 625 av. J.-C., date de la coupe, ce serait complètement inédit.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Nicolas Constans, publié par archeo.blog.lemonde.fr et relayé par SOS-planete

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle Newsletter bimestrielle gratuite

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT !
Merci de contribuer à son financement participatif

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges

 





Auteur : Nicolas Constans

Source : archeo.blog.lemonde.fr