Les peuples du monde face à l'avancée du capitalisme : Rio +20 et au delà - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/06/2012 à 21h57 par Mich.


LES PEUPLES DU MONDE FACE À L'AVANCÉE DU CAPITALISME : RIO +20 ET AU DELÀ

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les peuples du monde face à l'avancée du capitalisme : Rio +20 et au delà

 

Document de positionnement de La Via Campesina

Du 20 au 22 juin 2012, des gouvernements du monde entier vont se rassembler à Rio de Janeiro au Brésil dans le but de commémorer les 20 ans du "Sommet de la terre", la Conférence des Nations Unies sur l'environnement et le développement durable (CNUDD) qui, pour la première fois en 1992, établit un calendrier mondial pour le "développement durable".

C'est lors de ce sommet qu'ont été adoptées la Convention sur la Diversité biologique (CDB), la Convention des Nations Unies sur le Changement climatique (CNUCC) et la Convention sur la Lutte contre la Désertification. Chacune de ces conventions promettait de mettre en place un ensemble de mesures destinées à protéger la terre et la vie sur la planète tout en contribuant à la dignité de tous les êtres humains.

A cette époque, de nombreux mouvements sociaux avaient salué ces nouvelles conventions porteuses d'espoirs. Vingt ans plus tard, nous nous rendons compte que les causes réelles de la détérioration environnementale, économique et sociale n'ont pas été touchées. En outre, nous constatons avec une inquiétude profonde que cette prochaine réunion de juin renforcera les politiques néolibérales et les processus d'expansion capitaliste, de concentration et d'exclusion qui nous entraînent dans une crise environnementale, économique et sociale aux proportions démesurées.

Sous le nom trompeur et mal intentionné d' "économie verte", de nouvelles formes de pollution et de destruction de l'environnement vont être annoncées ainsi que de nouvelles vagues de privatisation, de monopolisation et d'expulsion de nos terres et de nos territoires.

La Via Campesina va se mobiliser lors de cet événement et fera entendre la voix paysanne dans le débat mondial. Le mouvement international défendra une nouvelle voie de développement, fondée sur le bien-être de tous et toutes, une voie qui assure l'alimentation de chacun, qui protège les biens communs et les ressources naturelles, garantissant qu'ils servent au "bien vivre" de tous et toutes et non au désir d'accumulation d'une minorité.

 

Un article de Florent Breuil, publié par mediaterre.org

 

Afficher la Source

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Florent Breuil

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • rio+20