Les ondes WIFI rendent les arbres malades - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 26/11/2010 à 16h59 par Tanka.


LES ONDES WIFI RENDENT LES ARBRES MALADES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Les ondes WIFI rendent les arbres malades

La question de la nocivité des ondes n'a toujours pas été résolue par les scientifiques. Récemment, une équipe de chercheurs néerlandais s'est intéressée aux effets du WiFi sur l'environnement.

Mais les conclusions n'ont pas établi formellement de lien entre les ondes et une quelconque malformation.

Les ondes WiFi qui transitent entre plusieurs appareils connectés peuvent-elles avoir un effet sur la croissance des arbres ? C'est à cette question qu'une équipe de scientifiques néerlandais de l'université de Wageningen (Pays-Bas) essaie d'apporter une réponse. Plusieurs expérimentations laissent à penser que le WiFi pourrait avoir un impact sur l'environnement.

Dutch News indique que vingt frênes ont été exposés aux émissions de six points d'accès WiFi pendant une période de trois mois. À l'issue de ce test, les chercheurs ont constaté que certaines feuilles les plus proches étaient desséchées ou étaient tombées. Des épis de maïs auraient également connu un développement inhabituel.

Le lien entre les ondes WiFi et la santé des arbres n'est toutefois pas certifié. Selon l'agence néerlandaise des radiocommunications, citée par Telecom Paper, estime que le rapport indiquant que les arbres sont affectés par les communications WiFi est prématuré.

D'ailleurs, une expérience renouvelée par l'équipe néerlandaise n'a pas conduit aux mêmes résultats.

La question de la nocivité des ondes WiFi, et plus généralement des signaux de communication, n'est pas nouvelle. Plusieurs études se sont penchées sur la question, avec parfois des conclusions contradictoires.

En 2006, le Times avait publié un sujet sur les radiations engendrées par les connexion WiFi. Un représentant de l'Agence britannique de protection sanitaire avait voulu lever les craintes des utilisateurs.

"Une année passée dans une classe d'école à côté d'un réseau sans-fil est à peu près équivalent à 20 minutes passées sur un mobile" était-il écrit. L'an dernier, un grenelle des ondes voulu par le gouvernement a débouché sur un non-résultat. Cette réunion abordait pourtant plusieurs thématiques, comme les "téléphones mobiles, les antennes relais, le WiFi ou les téléviseurs".

Devenez lanceur d'alertes

SOS-planete





Auteur : Numerama

Source : www.newsoftomorrow.org