Les ondes des mobiles "fatales" pour nos abeilles - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/05/2011 à 21h46 par Tanka.


LES ONDES DES MOBILES "FATALES" POUR NOS ABEILLES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Les ondes des mobiles "fatales" pour nos abeilles

 
La pollution électromagnétique serait l'une des causes de l'effondrement de la population d'abeilles dans le monde, c'est ce que vient de confirmer une nouvelle étude réalisée par le biologiste Daniel Favre, en Lausanne (Suisse).

On le sait depuis longtemps, le maintien des colonies d'abeilles domestiques a des implications importantes sur notre écosystème. Dans son étude, le scientifique a analysé les effets des ondes électromagnétiques provenant des téléphones mobiles sur le comportement des abeilles.

Les téléphones mobiles ont été placés à proximité immédiate des abeilles et les sons produits par les abeilles ont été enregistrés et analysés. Les recherches ont montré que le signal des téléphones cellulaires trouble le comportement des abeilles. Plus de 83 expériences près des ruches ont donné les mêmes effets !

Les résultats obtenus, sous la forme d'audiogrammes et des spectrogrammes de ces différents sons, ont révélé que les radiations des téléphones mobiles ont un impact considérable sur le comportement des abeilles, notamment en induisant des signaux d'alarme émis par les abeilles ouvrières. Ces sons de l'abeille ouvrière annoncent soit la préparation à l'essaimage, soit sont le reflet de grandes perturbations d'une colonie d'abeilles.

En fait, le bruit produit par les abeilles augmente plus de 10 fois, à chaque fois qu'un téléphone émet ou reçoit un appel. A l'inverse, le bruit diminue et revient à un niveau normal dès lors que le téléphone est éteint ou demeure en veille.

"Lorsque le téléphone sonne, le bruit des abeilles augmente considérablement et cela donne le signal du départ de la ruche" a expliqué le Dr. Favre. "Souvent, elles sont si confuses qu'elles volent vers ''leur mort'' ... la technologie de la téléphonie mobile pourrait s'avérer fatale pour les abeilles ... l'étude le prouve...".

Il est écrit dans le document de référence (1) : "Récemment, une étude a suggéré que les téléphones cellulaires et les tours de téléphonie mobile implantées à proximité des ruches d'abeilles interféraient dans leur orientation. Il a été constaté dans une expérience, que lorsque que le téléphone mobile était maintenu à proximité d'une ruche, cela avait entraîné l'effondrement de la colonie dans les 5 à 10 jours, avec des ouvrières incapables de rentrer chez elles, laissant seules les ruches avec des reines, des oeufs et des abeilles encore immatures (Sahib Pattazhy 2009 )."

Aussi, pour minimiser les dommages causés aux abeilles, il a été décidé dans la présente expérience de limiter leur exposition aux communications de téléphone mobile à un maximum de 20 heures.

Les ondes de nos téléphones "fatales" pour nos abeilles

Cette étude peut grandement contribuer à élucider les causes des mystérieuses disparitions des colonies d'abeilles dans le monde. En effet, mis à part les varroas (acariens), les virus, les bactéries (qui sont des causes biologiques), ou encore les pesticides (reflétant les causes anthropiques), il reste que plus de la moitié des causes de disparition d'abeilles dans l'hémisphère nord ne sont pas élucidées à ce jour. En effet, il a été observé que dans plus de 60% des cas, les abeilles quittent la ruche durant l'hiver, à un moment où elles n'ont aucune chance de survivre dans la nature.

Cet article m'atteint particulièrement, puisque voici plus de cinq ans que je tire souvent la sonnette d'alarme dans mon entourage sur cette question épineuse, d'ailleurs je n'ai plus de téléphone portable pour cette raison.

Mais lorsque nous perçons des secrets nous n'avons parfois rien d'autres à faire qu'à nous prosterner devant les plus grands pour tenter de leur faire entendre, ne serait que le début d'un début, d'un bon sens d'écoute.

Mais je crois qu'en ce domaine, finalement on dérange vrai-ment (...et tout le monde ment), d'ailleurs les lobbies internationaux des télécoms et pas qu'eux, comme tout le monde le sait aussi, sont expert en communication, et n'ont pour les abeilles que quelques mots ...rien à foutre...

...alors du moins ayons les bon réflexes, "Charité bien ordonnée commence par soi-même."

Je vous invite donc, si le coeur vous en dit, à débrancher la partie active WIFI de vos modems (qui sont toujours livrés avec la fonction WIFI active) si votre ordinateur est connecté au réseau par un câble, ou lorsque vous n'avez pas une nécessité flagrante de cette fonction chez vous: Cette opération est parfois délicate à effectuer,il vous faudra peut être contacter votre FAI, ou alors pour les plus téméraire vous renseigner pour savoir comment s'y prendre. ( J'invite ici les lecteurs informaticiens à nous laisser des commentaires pour nous en expliquer les procédures. )

Sinon pour les plus courageux,débarrassez vous purement et simplement de votre portable, vous verrez on ne s'en porte pas plus mal... Ou encore ayez au moins le réflexe de l'éteindre lorsque vous n'en avez pas réellement besoin, surtout à la campagne ou pendant les vacances. Nos abeilles (et pas qu'elles) s'en porteront beaucoup mieux.

L'alerte importante de cet article n'est pas vraiment nouvelle puisque une étude précédente de 2008, du Docteur Ulrich Warnke, spécialiste allemand de cette question depuis plus de 30 ans , est toujours consultable ici, sans que rien ni personne ne soit venue la consulter depuis.

 

Un article publié par naturealerte

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Source : naturealerte.blogspot.com