Les nouvelles tendances du "consommer autrement" - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 29/04/2013 à 22h03 par kannie.


LES NOUVELLES TENDANCES DU "CONSOMMER AUTREMENT"

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les nouvelles tendances du "consommer autrement"

 

Magasins bio, livraison de menus sur mesure, épiceries de produits régionaux couplées à des restaurants, tables d'hôtes valorisant les produits de saison... Les lieux qui prônent une alimentation locale et de qualité se multiplient, en ville comme à la campagne, répondant à la demande de plus en plus forte des consommateurs de consommer équilibré, sain et avec du goût. Petit tour d'horizon de ces nouveaux modes de consommation et d'achat dans le grand Sud-Ouest.

Le grand boom du bio

La fréquentation des Biocoop, premier réseau de magasins bio en France, explose. Avec ses 320 points de vente en France, la coopérative s'est très bien implantée dans le Sud-Ouest.

«Notre chiffre d'affaires a doublé en un an. Nous avons entre 400 et 500 clients par jour. C'est un vrai succès», témoigne Sylvie Delpech, la gérante de la Biocoop Jean-Jaurès, ouverte en 2011 dans le centre-ville de Toulouse. «Nous n'avons pas seulement des militants, mais beaucoup d'étudiants, de familles et de seniors», ajoute Sylvie Delpech, qui se fait livrer directement par une centaine de producteurs locaux.

(...)

La vente directe en ville de produits régionaux

Qui a dit qu'il fallait vivre à la campagne pour avoir accès à des produits fermiers ? Des boutiques de vente directe s'installent dans les centres des grandes villes. (...)

L'absence d'intermédiaires permet de rémunérer à prix juste leur travail. La boutique, qui prône la fraîcheur et la sécurité des aliments, privilégie «l'agriculture vivrière et la transparence des cycles de production, avec des techniques de fabrication traditionnelles».

(...)

Des épiceries-restaurants pour consommer sur place ET acheter des produits

Après s'être régalés sur place, les clients peuvent faire quelques emplettes, en parcourant les rayons de vins, les épiceries fines, ou les produits frais. Les épiceries-restaurants combinent une activité de restauration simple, à base de produits du terroir, à une activité de vente alimentaire.

(...)

L'art du “fast good”, façon camion

Le concept des «Food trucks» vient tout droit des États-Unis : il s'agit de camions proposant de la nourriture de qualité dans les zones d'activités ou commerçantes.

(...)

Les tables d'hôtes en ville... ou à la campagne

(...)

Ses produits sont tous bio ou issus de l'agriculture "raisonnée" du terroir de Gascogne.

Gastronomie alternative ou menus diététiques à domicile

(...)

De nombreuses entreprises surfent sur l'idée d'équilibre nutritionnel, de plus en plus importante aux yeux des consommateurs. (...)

Rééquilibrer son alimentation grâce à la naturopathie

Parmi les médecines naturelles qui ont le vent en poupe, la naturopathie, fondée par l'Allemand Benedict Lust à la fin du XIXe siècle, s'intéresse au patient dans son intégralité et cherche à traiter les causes et non les symptômes.

La nutrition fait partie des outils qu'elle utilise pour concevoir un programme destiné à rétablir l'équilibre du patient, en centrant son alimentation sur ses besoins et sur les saisons. Mais attention, aucune réglementation officielle ne contrôle la naturopathie. Et les consultations ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale.

 

Pour découvrir le nom des prestataires cités, cliquer ICI

 

Lire aussi "Les AMAP, expérience singulière, modeste sans doute... mais bien réelle" par Annie Weidknnet

 

Un article de Armelle Parion, publié par frituremag.info et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete, site édité par Terre sacrée (association à but non lucratif) qui, en 2013, compte seulement 33 membres. Si vous pensez que nos efforts en valent la peine, merci donc d'adhérer ou de renouveler votre adhésion. Si quelques-uns nous aident, le véhicule continuera à avancer, sinon il s'arrêtera en chemin ! Logique, non ?

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : Armelle Parion

Source : www.frituremag.info