Les nano-éponges pourraient absorber et neutraliser des bactéries mortelles - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/05/2013 à 23h15 par bluety.


LES NANO-ÉPONGES POURRAIENT ABSORBER ET NEUTRALISER DES BACTÉRIES MORTELLES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les nano-éponges pourraient absorber et neutraliser des bactéries mortelles

 
Des chercheurs auraient trouvé le moyen de neutraliser une bonne fois pour toutes tous ces virus et bactéries qui résistent aux antibiotiques ! Et pas n'importe comment : en utilisant des éponges nanoscopiques qui absorberaient et tueraient les bactéries dans notre sang. On vous dit tout.

C'est peut-être la fin des super bactéries mutantes et résistantes aux antibiotiques ! Des chercheurs de l'université de Californie à San Diego ont mis au point des nano-éponges qui pourraient justement être très efficaces pour lutter contre de telles bactéries. Chacune de ces particules mesure environ 85 nanomètres. Elles seront enveloppées, camouflées dans une membrane de globule rouge et circuleront dans les vaisseaux comme si de rien n'était.

C'est là que le piège se refermerait sur ces bactéries très résistantes (parmi lesquelles figure notamment le fameux staphylocoque doré). Les bactéries en question, pensant que les nano-éponges ne sont que des globules rouges standards, s'y attachent pour finalement être transportées jusqu'au foie sans danger pour y être éliminées.

L'équipe du professeur Liangfang Zhang ont réalisé des essais sur des rats et des souris avec des résultats très concluants. Ils ont introduit des doses mortelles de MRSA (Staphylococcus aureus résistant à la méticilline) que les nano-éponges ont finalement absorbé et neutralisé.Les résultats montrent que lorsque les nano-éponges sont injectées avant la toxine, 89% des souris ont survécu. Seul 44% des cobayes ont survécu lorsque le traitement a été injecté après la dose de MRSA. Et lorsque les deux injections ont eu lieu au même moment, les souris n'ont souffert d'aucun effet secondaire. Des tests menés en 2011 ont même montré que ces nano-éponges pouvaient rester dans le corps des souris pendant près de trois jours.

Avec une avancée pareille, on va peut-être pouvoir contrer efficacement toutes ces bactéries et virus mutants qui résistent à n'importe quel type d'antibiotiques ! On ne peut s'empêcher de penser que c'est peut-être une solution pour venir à bout du Sida...
Qu'est-ce que vous inspirent ces minuscules éponges ?
 

Un article de Corentin Vilsalmon, publié par Daily Geek et relayé par SOS-planete

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Ralliez le Cercle des Anciens ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Découvrez nos posts qui font le buzz sur la Toile
Notre page officielle Facebook
Nos perles
Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 
Recommandez-le à vos amis

 





Auteur : Corentin Vilsalmon

Source : dailygeekshow.com