Les minerais maudits de RDC - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 24/09/2011 à 22h48 par Mich.


LES MINERAIS MAUDITS DE RDC

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les minerais maudits de RDC

 

La République démocratique du Congo (RDC) est riche en minerais. Une richesse maudite dans un pays meurtrie par les guerres et la corruption.

Coltan, cassitérite et bien d'autres minerais rares et précieux sont nichés dans les sous-sols de la RDC. Le coltan est emblématique (PDF): ce minerai est indispensable pour l'industrie de la téléphonie mobile. Or, 80% de la production mondiale provient de ce vaste pays d'Afrique centrale. C'est donc le marché des nouvelles technologies qui alimente certains conflits en RDC.

Vice, le magazine américain, s'y est rendu pour enquêter dans un pays peu couvert par les médias internationaux. Au final, un reportage vidéo intitulé «Guide to Congo» et monté en cinq parties. Des images saisissantes qui nous plongent dans l'est du pays, vers Goma. Un univers fait de villages miséreux, de boue, de forêts; un univers grouillant où des populations jeunes en manque de tout côtoient humanitaires, militaires ou rebelles en tous genres.

Le reportage s'arrête à la ville minière de Nimbi, située au Sud-Kivu. Une mine à ciel ouvert, pleine de boue, où travaillent de jeunes hommes armés de pelles dans des conditions inhumaines. Devant cette scène de labeur et de désolation, l'auteur rappelle qu'il s'agit du premier maillon d'un processus qui aboutit à une multitude de produits high-tech ultra-sophistiqués.

Les entreprises multinationales qui utilisent ces minerais ont ainsi une lourde responsabilité, en finançant directement ou indirectement et sans distinction des groupes armés rebelles.

Depuis quelques années, des ONG européennes et américaines se mobilisent en ce sens et certains pays prennent des initiatives législatives contre les minerais issus de conflits armés, comme les Etats-Unis en 2010, notamment concernant les «diamants de sang».

 

 

Selon un responsable de la mine, ces pressions de l'extérieur ont un certain impact, comme par exemple l'interdiction d'employer des enfants, des femmes et des soldats.

Mais la prolongation des conflits est favorable à tous les hommes d'affaires et compagnies sans scrupules qui veulent mettre la main sur ces minerais. Et en situation de guerre, aucun contrôle n'est possible.

Le général Janvier, chef d'un camp Maï-Maï, des rebelles parmi les plus redoutés et réputés pour leurs pouvoirs magiques qui les rendraient invincibles aux balles, a néanmoins accepté la venue des reporters pour leur montrer comme, selon lui, les choses se passent bien.

En RDC, si officiellement la guerre est terminée dans les villes, dans la forêt, les milices et rebelles continuent d'agir avec leur cortège de violences sexuelles et d'exactions. Avec les minerais maudits en toile de fond.

 

Un article de slateafrique.com

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : slateafrique.com

Source : www.slateafrique.com

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • coltan - 
  • minerai