Les milliardaires veulent payer ! - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/08/2011 à 15h45 par Mich.


LES MILLIARDAIRES VEULENT PAYER !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les milliardaires veulent payer !

 

Puisque vous insistez poliment, c'est d'accord : vous allez payer plus d'impôts. Ne me remerciez pas, ça me gêne. L'un des hommes les plus riches de la planète (33 milliards d'euros à la louche), Warren Buffett, publie une tribune pittoresque dans The New York Times. Le titre claque : " Arrêtez de choyer les super riches. "

Le milliardaire de 81 ans, patron envié du fonds Berkshire Hathaway, est-il atteint par la sénilité ? Est-il fâché avec ses enfants ? Vient-il de prendre sa carte au PC cubain ? Rien de tout cela. Mais sa chronique résonne étrangement dans le puits sans fond de l'endettement mondialisé, où baisser sans cesse les impôts semble être la seule politique envisagée pour relancer l'économie.

En compagnie de Bill Gates, le fondateur de Microsoft, Warren Buffett a rencontré Barack Obama en juillet pour « prendre sa part ». L'opposition républicaine refuse d'entendre ce langage détonant. Une commission du Congrès doit encore en débattre. Ces entrepreneurs à succès pressentent que le déséquilibre galopant entre eux et les autres classes représente un danger.

Le financier réalise une démonstration limpide. L'an passé, il a payé près de 7 millions de dollars d'impôts (4,8 millions d'euros). Buffett calcule que cela représente seulement 17,4 % de son revenu. Or pour les vingt personnes qui travaillent dans son bureau, la moyenne est de 36 % !

Son raisonnement reste à méditer : « Si vous faites de l'argent avec de l'argent, comme le font beaucoup de mes amis super riches, votre pourcentage sera un peu inférieur au mien. Mais si vous gagnez de l'argent grâce au fruit de votre travail, votre pourcentage sera supérieur au mien - et de beaucoup. » Pour remettre un peu de morale et de sous dans ce système asphyxié, il devient nécessaire de taxer les transactions financières et de favoriser l'investissement. « Il est temps pour notre gouvernement de devenir sérieux au sujet du sacrifice partagé ».

Warren Buffett et son pote Bill Gates sont d'« horribles » récidivistes. Ils se sont engagés à reverser la moitié de leur fortune dans la grande tradition américaine de philanthropie. The Giving Pledge (la promesse de don) réunit jusqu'ici soixante-neuf milliardaires. De Paul G. Allen, cofondateur de Microsoft, à Mark Zuckerberg, celui de Facebook, en passant par George Lucas, le créateur de Star Wars, David Rockfeller, Barron Hilton ou Michael Bloomberg.

Ce dernier, maire de New York, a même annoncé qu'il offrait 20 millions d'euros pour aider les services sociaux de sa ville et les jeunes défavorisés.

Hier, dans une tribune dans Le Monde, Maurice Levy, le PDG de Publicis, emboîte le pas de Buffett. Il juge « indispensable que l'effort de solidarité passe d'abord par ceux que le sort a préservés ». On attend la réponse de nos Arnault, Pinault, Dassault, Bettencourt, Mulliez...

 

Un article de OLIVIER BERGER, publié par lavoixdunord.fr

 

Brad Pitt et Angelina Jolie veulent payer plus d'impôts

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : OLIVIER BERGER

Source : www.lavoixdunord.fr

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • milliardaires