Les milliardaires chinois boudent l'appel au don de Buffett et Gates - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/10/2010 à 19h47 par Tanka.


LES MILLIARDAIRES CHINOIS BOUDENT L'APPEL AU DON DE BUFFETT ET GATES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Les milliardaires chinois boudent l'appel au don de Buffett et Gates

(De Pékin) Organisé ce mercredi 29 septembre par Bill Gates et Warren Buffett à Pékin, un banquet de charité a largement attiré l'attention des chinois sur leurs riches. Alors que la Chine compte le deuxième plus grand nombre de milliardaires en dollars au monde, une grande partie d'entre eux ont provoqué un débat en se montrant ouvertement réticents à donner.

Respectivement deuxième et troisième fortunes du monde, les milliardaires Warren Buffett et Bill Gates ont bien cru que la petite soirée mondaine qu'ils organisaient à Pékin allait être un échec.

Après avoir lancé aux Etats-Unis une campagne destinée à convaincre leurs riches compatriotes de se séparer d'une partie de leur fortune, ils avaient décidé de s'attaquer au pays qui compte le plus de milliardaires en dollars après le leur : la Chine.

Mais les deux philanthropes américains ont eu un mal fou à convaincre les riches chinois de se joindre à eux.

Annoncé cet été, l'événement a en effet suscité un manque d'enthousiasme flagrant chez les fortunés, qui a été débattu très largement dans la presse chinoise.

Alors que de nombreux riches ont exprimé leur crainte de se voir « forcés à donner » durant le banquet, les spéculations sont allées bon train sur la liste des participants, et leur aptitude -ou pas- à donner.
La charité en débat

Finalement, l'événement a bien eu lieu ce mercredi soir en présence de cinquante invités, dans un grand hôtel, réplique du Château Maison-Lafitte français, aux abords de Pékin.

Mais messieurs Gates et Buffett avaient préalablement dû faire des concessions : il ne s'agissait pas, comme prévu initialement, d'un banquet de charité, mais simplement d'une discussion sur le sens du don. Et les invités avaient été assurés qu'ils ne seraient pas forcés à mettre la main à la poche.

Etaient présents, entre autres :

* Cao Dewang, le président de Fuyao Glass Industry Group,
* Jack Ma, président du site de e-commerce Alibaba,
* ainsi que Zhang Xin et Pan Shiyi, les richissimes fondateurs du groupe immobilier SOHO.

Pas assez riche pour participer, l'acteur Jet Li aurait pourtant rencontré les deux milliardaires avant le dîner.

Grand absent : Zong Qinghou, l'homme le plus riche de Chine selon la liste Hurun. Manifestement en désaccord avec la vision « marxiste » de Warren Buffett -qui avait déclaré en 2006 au New York Times : « Oui, il y a bien une guerre des classes. Mais c'est ma classe, celle des riches, qui la mène, et nous sommes en train de gagner. » - l'homme avait prétexté d'un empêchement.

« Si je veux donner, je donnerais ; si je ne veux pas, je ne m'en laisserai pas persuader », a-t-il expliqué récemment à Phoenix TV, reprenant à son compte l'avis de plusieurs milliardaires chinois qui avaient justifié leur refus de participer en expliquant que la charité était un choix personnel et privé. Il a ajouté :

« Je ne pense pas que donner de grosses sommes d'argent soit de la vraie philanthropie. Il s'agit juste de passer outre la forte taxe sur l'héritage, et les autres taxes. »

Pour Wang Zhenyao, directeur du centre de recherche pour la philanthropie, interrogé par le Guardian :

« Beaucoup de gens pensent que quoi que les riches donnent, cela ne sera jamais assez. Mais c'est faux ! La charité est un acte volontaire.

En Chine, il y a maintenant de plus en plus de gens qui ont peur de donner, car cela pourrait attirer la critique ».

« Pourquoi sommes-nous si riches ? »

Les deux milliardaires américains auront pourtant réussi à convaincre au moins une personne. Directeur d'une société de construction, Chen Guangbiao s'est dit « inspiré » par leurs propos, et a décidé de donner la totalité de sa fortune à sa mort :

« Cela me rend fou. Pourquoi sommes-nous si riches ? Nous avons eu des politiques économiques favorables et la classe ouvrière chinoise nous a aidé à arriver où nous sommes. Je pense que nous devons rembourser la société. »

Chen a menacé de dévoiler les noms de ceux qui ont refusé l'invitation au banquet...

La Chine compte aujourd'hui 189 milliardaires en dollars américains, juste après les Etats-Unis, qui en recensent 403.

Mais ce chiffre est peut être sous-estimé, comme l'explique Rupert Hoogewerf, fondateur et éditeur de la Hurun Rich List, qui a expliqué au quotidien China Daily :

« Nous avons recensé 189 milliardaires en dollars américains en Chine. Mais nous pouvons dire avec assurance que nous en avons manqué une bonne moitié, donc il pourrait y avoir entre 400 et 500 milliardaires en Chine. »

Pour lire la suite de l'article, cliquer sur « Source ».

Etat de santé réel de la planète





Auteur : Par Benoît Guivellic

Source : www.rue89.com