Les mammifères doivent à des gènes viraux une faculté indispensable à leur reproduction - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 29/08/2009 à 01h07 par Michel Walter.


LES MAMMIFÈRES DOIVENT À DES GÈNES VIRAUX UNE FACULTÉ INDISPENSABLE À LEUR REPRODUCTION

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Les mammifères doivent à des gènes viraux une faculté indispensable à leur reproduction

Info recueillie par colibri Michel

"Le Monde"

Cux qui tiennent pour intolérable l'idée que l'homme descende du singe en seront pour leurs frais : il y a bien pire.

Il y a, aussi, du virus en nous. Une simple comptabilité génétique en atteste : environ 8 % de l'acide désoxyribonucléique (ADN) d'Homo sapiens est composé de séquences transmises par des virus à ses ancêtres.

Des chercheurs français viennent d'apporter la démonstration, publiée cet été dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), que les mammifères doivent à des gènes viraux une faculté indispensable à leur reproduction : la formation du placenta

On peut d'abord s'étonner de la présence de séquences génétiques virales dans les chromosomes de l'homme.

Les virus en cause appartiennent à une catégorie bien particulière de ce bestiaire : ce sont des rétrovirus - dont le représentant le plus tristement célèbre est le VIH, responsable du sida.

"Les rétrovirus ont cette propriété remarquable d'intégrer leur patrimoine génétique aux chromosomes de la cellule-hôte, explique Thierry Heidmann(Institut Gustave-Roussy, CNRS, université Paris-XI), coauteur de ces travaux.

Ainsi, lorsque la cellule infectée est une cellule germinale - spermatozoïde ou ovule -, le patrimoine génétique viral est transmis à la descendance de l'individu infecté."