Nature & Homme - La détresse de Nicolas Hulot: ENSEMBLE, on changerait le monde (flash vidéo d'1 mn)

Les jeunes pour l'avenir de l'agriculture paysanne agro-écologique - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/06/2013 à 21h49 par kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Les jeunes pour l'avenir de l'agriculture paysanne agro-écologique

 

Titre initial :
Les jeunes de La Via Campesina s'engagent pour l'avenir de l'agriculture paysanne agro-écologique

 

(Jakarta, 9 Juin 2013) «Nous, les jeunes, nous sommes les graines, nous sommes l'avenir du mouvement paysan.»

Avec ces paroles s'est clôturée la 3e Assemblée des Jeunes de La Via Campesina qui a réuni des personnes de plus de 70 pays de 5 continents.

Les débats qui ont eu lieu les 8 et 9 juin concernaient des thématiques transversales telles que la souveraineté alimentaire ou les droits des paysans et paysannes, mais aussi des questions concrètes sur des sujets comme la santé et les migrations.

Le mot d'ordre de la rencontre était «Pour la souveraineté alimentaire, les jeunes de La Via Campesina en lutte !».

 

 

Sentant qu'ils représentent le présent et l'avenir de l'agriculture paysanne agro-écologique, «capables de refroidir la Terre-Mère », les jeunes ont élaboré un plan d'action prévoyant des interventions concrètes dans toutes les régions et pour les jeunes agriculteurs du monde entier.

La déclaration de la 3e Assemblée Internationale des Jeunes de La Via Campesina, approuvée ce matin à Jakarta, nomme les ennemis qui empêchent le développement durable de la planète, tels que le néolibéralisme, le capitalisme et l'impérialisme.

Ainsi, les jeunes s'engagent à combattre l'agriculture industrielle et l'accaparement des terres, les OGM, les agro-toxiques et la privatisation des richesses naturelles. Ils appellent les organisations internationales, comme l'OMC, le FMI et la Banque mondiale, à respecter le droit des peuples à planifier et à contrôler leurs systèmes alimentaires.

 

 

L'engagement de la déclaration ratifiée ce jour-même comprend la consolidation des liens de solidarité entre les régions où sont mis en oeuvre des modèles alternatifs, toujours à la recherche de nouvelles manières de coopérer afin d'éliminer les inégalités sociales.

La déclaration souligne également l'importance de la formation politique pour les jeunes, de la communication et la coordination, ainsi que de la solidarité avec tous les peuples en lutte pour leurs droits dans tous les coins du monde.

Le principal engagement des jeunes consiste cependant à oeuvrer pour un changement social et pour le retour à la terre, en se mettant dans la perspective d'une production agro-écologique.

Finalement, les jeunes ont marché en cortège de la clôture de l'assemblée à l'inauguration du marché paysan organisé dans le cadre de la 6e Conférence Internationale de La Via Campesina.

 

Un article publié par viacampesina.org et relayé par SOS-planete

 

 

Post qui fait le buzz : "Il est déjà trop tard" : l'espèce humaine devrait s'éteindre ce siècle

Notre page officielle Facebook - Nos actualités sur votre mobile via Twitter

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Dimanche, 5975 visiteurs !!!

 

Auteur : Equipe de communication de la Via Campesina

Source : viacampesina.org

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.