Jean Latex, ex Mr Déconfinement, allume demain son cierge à Lourdes pour réussir son Reconfinement

Les insectes résistent de plus en plus aux OGM insecticides - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/06/2013 à 21h52 par Jacky.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Les insectes résistent de plus en plus aux OGM insecticides

 

Cinq insectes - quatre lépidoptères et un coléoptère (la chrysomèle du maïs) - ont développé des résistances à des protéines insecticides Cry (Bt) exprimées par des plantes transgéniques.

Il s'agit d'une évolution récente mais rapide de l'acquisition de résistance à l'insecticide Bt. En 2005, un seul insecte résistant avait été détecté dans les champs.

Cinq cas de résistance publiés

Selon les auteurs, cinq insectes ont acquis, au champ, une résistance à l'une des protéines insecticides de la famille Cry. Les plantes génétiquement modifiées (PGM) concernées sont des maïs et des cotons, cultivées en Afrique du Sud, en Inde, ou aux Etats-Unis.

Un sixième cas de résistance est également répertorié, concernant à nouveau Helicoverpa zea sur du coton mais résistant à une protéine Cry différente, la protéine Cry2Ab. Les auteurs indiquent que 50% des individus ont déjà acquis une résistance à cette protéine mais qu'aucune étude scientifique n'a encore rapporté une perte d'efficacité des cotons Bt exprimant la protéine Cry2Ab cultivés aux États-Unis.

L'apparition de résistance, fruit de l'adaptation

L'apparition de telles résistances est, selon les auteurs, le fruit d'une exposition accrue des insectes cibles aux cultures de PGM censées les tuer. Les insectes sont porteurs de gène(s) impliqué(s) dans l'activité des toxines Bt. Au sein d'une population, certains individus peuvent être porteurs d'une forme (appelée allèle) de ces gènes qui confère une résistance à ces toxines.

(...)

Mais « l'humain peut continuer de maîtriser... »

Si les auteurs présentent des cas de résistance avérés, ils estiment que la transgenèse permettra encore longtemps un contrôle efficace de ces insectes ravageurs, si certaines conditions sont respectées. Ainsi, ils préconisent une gestion proactive de ces résistances avec une « évaluation systématique » de la production de protéines Bt à forte dose par les PGM et une fréquence de présence des allèles de résistance faible au sein des populations avant exposition.

(...)

 

Pour lire l'article en entier, cliquer ICI

 

Un article de Eric MEUNIER, publié par infogm.org et relayé par SOS-planete

 

 

Boycotter Monsanto en famille cet été ? Un jeu d'enfant : voici les marques...

Cet été, retrouvez toute l'actualité de SOS-planete sur votre mobile

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Jeudi, 12 885 visiteurs !!!

 

Auteur : Eric MEUNIER

Source : www.infogm.org

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Jacky
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.