Les Géminides, la plus belle pluie d'étoiles filantes de l'année - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/12/2010 à 19h05 par Mich.


LES GÉMINIDES, LA PLUS BELLE PLUIE D'ÉTOILES FILANTES DE L'ANNÉE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Les Géminides, la plus belle pluie d'étoiles filantes de l'année

L'essaim météoritique les « Géminides » est annoncé comme le plus beau et le plus intense de l'année.

Chaque année les étoiles filantes parcourant le ciel de l'été, les « Perséides », sont sur-médiatisées, jouissant popularité excessive, au point que les nombreux autres essaims sont occultés, sinon oubliés !

Certes, les vacances ne sont plus, l'été a laissé la place à d'autres saisons moins hospitalières, mais il serait dommage de manquer d'autres opportunités de surprendre bolides et météores fendre le ciel de leurs éclats lumineux, tel l'essaim des « Géminides » annoncé comme dense et spectaculaire !

A l'orée de l'hiver, tandis que la constellation d'Orion accompagné de ses chiens, se hisse au-dessus de l'horizon, l'essaim météoritique des « Géminides » gagne à être connu. Nombreux sont les spécialistes qui prédisent un cru 2010 de grand intérêt !

Au contraire de la plupart des autres essaims d'étoiles filantes, celui-ci ne possède pas d'origine cométaire. Les recherches mènent à un astéroïde découvert en 1983, nommé 3200 Phaeton. La Terre traverse en cette période de l'année un courant de poussières abandonnées par l'astéroïde.

Beaucoup de mystères demeurent aux yeux des astronomes. Ce flot de débris laissé dans son sillage n'est pas encore bien expliqué. L'objet rocheux a une orbite très elliptique qui le mène de la ceinture d'astéroïdes jusqu'au delà de l'orbite de Mercure.

Au cours de récentes observations avec le satellite STEREO, il a été repéré à quelques 15 diamètres solaire (le Soleil a un diamètre de 1,4 million de km) du Soleil !

La période d'observation des « Géminides » s'étend du 7 au 17 décembre. C'est en particulier au cours de la nuit du 13 au 14 décembre qu'est attendu le maximum ou pic d'activité.

Le taux horaire d'étoiles filantes devrait dépasser celui des « Perséides » et des « Léonides ». ce serait entre 100 et 120 météores par heure qui pourraient être observé en deuxième partie de nuit le 13 et le 14 décembre, en direction du nord-est et de la constellation des Gémeaux (qui ont donné leur nom à l'essaim).

Quelques « bolides » ou « fireballs« seront aussi de la partie, des débris plus gros dont les chutes dans notre atmosphère sont très spectaculaires !

Pour affronter le froid au coeur des longues nuits d'hiver, inutile de préciser de vous couvrir chaudement. Pour profiter au maximum de ces belles pluies de météores, fuyez la pollution lumineuse et le ciel des grandes villes inondées de lumières artificielles.

Deviens lanceur d'alertes

SOS-planete, le site géant qui déchire!





Auteur : X. Demeersman/Le Cosmographe

Source : www.lecosmographe.com