Les firmes veulent nous faire avaler des couleuvres - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/08/2009 à 13h51 par Michel WALTER.


LES FIRMES VEULENT NOUS FAIRE AVALER DES COULEUVRES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les firmes veulent nous faire avaler des couleuvres

Article de Jacques Dusens, lanceur d'alertes pour Terre sacrée, sélectionné par Michel

Pouvons-nous réellement avoir confiance à ce que veulent nous faire avaler les multinationales sous couvert des chefs d'état? Nous savons que l'argent est le nerf de la guerre que se livrent les grands groupes industriels. Tous les moyens sont bons pour en gagner davantage, et souvent au mépris de la santé des populations, du monde animal et végétal. Ce n'est pas une accusation, c'est un constat de l'état de santé de la planète. Et nous en sommes tous plus ou moins responsables à quelque niveau que ce soit.

Devons nous accepter cette hérésie, ce suicide collectif pour que quelques uns puissent se coucher sur des matelas de billets de banque? Cette folie du profit qui se traduit par l'exploitation de l'homme par l'homme conduira l'humanité a sa destruction pure et simple si nous continuons à accepter béatement ces comportements irresponsables et égoïstes.

De nombreuses informations circulent sur le vaccin qu'on nous prépare à toute vitesse. Sans tomber dans la paranoïa du "complot" ou du "nouvel ordre mondial", nous sommes en droit de nous demander si nous ne sommes pas arrivés à un point critique du "tout argent". Des médecins s'expriment et sont contre certains vaccins. Pourquoi auraient-ils tort ? Les multinationales détiendraient-elles la vérité? Pourquoi les pays pauvres ont-ils tant de mal à obtenir des médicaments contrairement à nous, pays riches qui croulons sous les boîtes de comprimés? Pourquoi? Vous avez certainement une idée, non?

Observez la publicité des produits de consommation. Maintenant on vous précise que c'est "sans conservateur", aux "extraits naturels" et non plus de synthèse, "sans Paraben", etc. N'est-ce pas là la reconnaissance que ce qu'on nous a fait avaler précédemment était dangereux pour notre santé?

Pouvons nous avoir confiance à l'industrie pharmaceutique qui emplie l'actualité? Pourquoi tant de précipitation dans l'élaboration d'un vaccin contre une grippe qui a bien moins tué que toutes les autres formes d'accidents et catastrophes naturelles? Le virus pourrait muter? Probablement. Tous les virus mutent puisque chaque année à l'automne, un vaccin différent est vendu à grand renfort de publicité. Mais le vaccin en cours ne serait d'aucune utilité contre cette mutation. Il faudrait en fabriquer un nouveau...

Et si tout le monde tombait malade en même temps? C'est peut-être ce que craignent nos chef d'Etat? Pas bon pour l'économie du pays là! Et les fabriquant de vaccins sont en concurrence. Qui va obtenir le marché juteux ? Il faudra bien aussi amortir l'investissement de recherche. Donc on n'a pas le droit à l'erreur, et quand une erreur est commise, on peut penser qu'on ne le dira pas. Cà s'est déjà produit dans le passé lorsque des médicaments ont dû être retirés du marché.

Alors réfléchissons bien à ce qui se trame dans l'urgence et faisons fonctionner nos neurones !

Jacques Dusens, lanceur d'alerte pour Terre sacrée, le 7 août 2009