Comme le dit l'Ami Verseau, après la sécheresse, la solution: l'inondation ! Sympa pour les Poissons

Les finalités de l'agriculture biologique - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/05/2010 à 23h06 par Lo.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les finalités de l'agriculture biologique

Les notes suivantes sont dérivées du site de la "UK Soil Association". Les utilisateurs sont encouragés à consulter directement ce site pour élargir et actualiser les informations.

L'agriculture biologique et les procédés de transformation des produits sont fondés sur un certain nombre de principes et d'idées, tous d'égale importance :

Pour produire des aliments de haute qualité nutritionnelle en quantité suffisante.

Pour interagir d'une façon constructive et respectueuse de la vie avec les systèmes et les cycles naturels.

Pour encourager et améliorer les cycles biologiques au sein du système agricole, mettant en jeu des micro-organismes, la faune et la flore du sol, les plantes et les animaux.

Pour conserver et augmenter la fertilité des sols à long terme.

Pour promouvoir une utilisation saine et un soin adéquat de l'eau, des ressources en eau et de toute vie afférente.

Pour aider à la conservation du sol et de l'eau.

Pour utiliser, aussi loin que possible, les ressources renouvelables dans des systèmes agricoles localement organisés.

Pour travailler au sein d'un système clos en tenant compte de la matière organique et des éléments nutritifs.

Pour travailler avec des matériaux et des substances qui peuvent être réutilisées ou recyclées, soit à la ferme, soit ailleurs.

Pour offrir au bétail des conditions de vie qui lui permette de satisfaire les aspects élémentaires de leur comportement inné.

Pour minimiser toutes les formes de pollution qui pourraient résulter de l'exercice de l'agriculture.

Pour conserver la diversité génétique du système agricole et de son entourage, incluant la protection des plantes et des habitats de la faune et de la flore.

Pour permettre à toute personne engagée dans la production et le traitement biologique une qualité de la vie conforme à la Charte des Nations Unies sur les Droits de l'Homme, pour couvrir leurs besoins essentiels et obtenir un revenu adéquat, outre la satisfaction de son travail, le tout comprenant un environnement de travail sûr.

Pour prendre en considération le plus large impact social et écologique du système agricole.

Pour produire des produits non alimentaires à partir de ressources renouvelables qui soient totalement biodégradables.

Pour encourager les associations d'agriculture biologique à fonctionner dans un cadre démocratique et suivant des principes de division du pouvoir.

Pour se diriger vers une chaîne de production totalement biologique qui soit à la fois socialement juste et économiquement responsable.

Les principaux besoins de l'agriculture biologique et des procédés de transformation

Afin d'assurer ses principaux objectifs, le mouvement agricole biologique a adopté certaines techniques qui respectent les équilibres naturels écologiques. Elles permettent d'éviter les produits et méthodes contraires aux principaux objectifs.

La base de la production agricole en matière de jardinage, de culture et d'exploitation forestière est la considération de la structure et de la fertilité du sol ainsi que de l'écosystème environnant, de même que la garantie d'une certaine diversité des espèces. Ceci est assuré à la fois par une rotation souple des cultures, le recyclage des matières organiques et une diverses méthodes pour le contrôle des nuisibles, des maladies et des mauvaises herbes, qui évitent l'usage des pesticides, des herbicides et des engrais chimiques.

La base de l'élevage animal est le respect des besoins physiologiques et éthologiques des animaux. Ceci est assuré à la fois par : la fourniture de quantités suffisantes de fourrages biologiques de bonne qualité conduisant à des systèmes d'élevage adaptés aux besoins comportementaux, des traitements vétérinaires adaptés.

Les animaux font partie intégrante du système d'élevage biologique car ils contribuent au cycle des nutriments et convertissent la matière organique et sont donc des facteurs majeurs de la fertilité du sol. Certaines espèces animales peuvent utiliser les espaces agricoles qui ne peuvent pas être utilisés autrement. Des productions accrues de fourrages améliorent la rotation des cultures, la diversification et l'équilibre du système agricole, et ils peuvent être utilisés pour les travaux agricoles...


Pour lire la suite, cliquer sur "lien utile"

Source: www.fao.org

SOS-planete

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Lo
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.