Les expérimentations animales remplacées par du tissu humain - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/07/2009 à 03h07 par Michel WALTER.


LES EXPÉRIMENTATIONS ANIMALES REMPLACÉES PAR DU TISSU HUMAIN

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Les expérimentations animales remplacées par du tissu humain

Dans de nombreux domaines de recherche, les expérimentations animales tiennent un rôle essentiel, car aidant les chercheurs à acquérir de nouveaux savoirs. Cependant la science cherche à diminuer l'utilisation d'animaux pour des questions d'éthique, mais aussi parce que les animaux réagissent parfois d'une façon différente que les êtres humains. Ainsi Geny Groothuis, professeur de toxicologie à l'université de Groningue, a développé une méthode pour tester les médicaments sur des échantillons de tissus humains.

La méthode consiste à couper un organe en très fines tranches car, avec des tranches plus épaisses, les cellules meurent pendant l'expérience. Ces tranches servent ensuite à tester les médicaments.

Il est cependant difficile d'obtenir du tissu humain et celui-ci se conserve mal. Geny Groothuis travaille sur une méthode pour en rallonger la conservation et, surtout, elle plaide pour la mise en place d'une banque de tissus humains qui seraient mis à la disposition des chercheurs.

Groothuis utilise aussi des échantillons d'organes issus d'animaux, ce qui réduit de beaucoup le nombre d'animaux nécessaires au travail de recherche : un foie de rat peut ainsi être coupé en 200 tranches.

Elle a surtout travaillé sur le foie mais elle étudie aussi le rôle des poumons, des reins et des intestins, et veut élaborer une méthode pour pouvoir examiner les interactions entre ces différents organes.

Source : Rijksuniversiteit Groningen magazine voor alumni en relaties

En savoir plus